William Balfour, Jennifer Hudson

HO/AFP/Getty Images; Steve Granitz/Getty Images

Plus d'un mois après le meurtre de la mère, du frère et du neveu de Jennifer Hudson, l'enquête porte enfin ses fruits.

Mardi matin, un jour après son arrestation, William Balfour, le beau frère de jennifer Hudson, a été officiellement inculpé de trois meurtres au premier degré et d'effraction.

A la conférence de presse tenue cet après-midi, le chef de la police de Chicago, Jody Weis, a déclaré avoir "toute confiance dans les preuves rassemblées", bien que Balfour n'ait pas avoué.

Sans donner plus de détails, Weis a également félicité la communauté pour la façon dont les gens "se sont mobilisés pour aider la police à résoudre cette affaire".

Dès le départ, la police de Chicago a concentré son enquête sur Balfour, 27 ans, qui doit comparaître mercredi après-midi pour une audience qui déterminera si la liberté sous caution est autorisée.

En attendant, l'avocat de Balfour, Joshua Kutnick, ne perd pas une minute pour défendre son client en déclarant à E! News que si ce dernier semble être le parfait suspect, il n'en est pas pour le moins innocent.

"Ils étaient sous pression parce qu'une audience pour la libération sous caution de William est prévue pour demain. Si tout s'était bien passé, il aurait été relâché", a déclaré Kutnick.

"La police a basé son enquête sur les déclarations de certaines personnes... Je soutiens que les témoins qui ont fourni des informations à la police ne sont pas crédibles et qu'ils ont fait ces témoignages dans le but de se protéger."

Parmi ces témoignages, ceux de la petite amie de Balfour, qui a non seulement déclaré à la police qu'il possédait une arme similaire au revolver utilisé pour les meurtres, mais qu'il lui avait même avoué avoir commis les meurtres.

Balfour est détenu depuis le 26 octobre, deux jours après la tragédie.

Les corps de Darnell Donerson, la mère âgée de 57 ans de l'actrice oscarisée, et de Jason Hudson, le frère de Jennifer âgé de 29 ans, ont été retrouvés dans leur résidence du quartier sud de Chicago le 24 octobre. Son neveu âgé de 7 ans, Julian King, fut retrouvé deux jours plus tard dans un véhicule abandonné.

Balfour maintient publiquement son innocence depuis son arrestation et Kutnick a déclaré à E! News que la police n'avait pas fait l'effort d'enquêter sur d'autres suspects possibles, qui selon lui ne manquent pas.

"Son lien avec la famille n'était pas un secret, alors à qui s'en prennent-ils, bien sûr ?", a-t-il déclaré en parlant de Balfour. "Le frère était lui-même impliqué dans des histoires louches qui auraient pu lui attirer des ennuis."

"Il y a plusieurs personnes qui auraient pu commettre ce crime, en dehors de William."

La mère de Balfour, Michele, prend également sa défense.

"Ils ont mal mené leur enquête et ils essaient de lui mettre les crimes sur le dos", a-t-elle déclaré au  Chicago Tribune.

Steve Peterson, le chef adjoint de la police de Chicago, a déclaré aux journalistes qu'il y avait des preuves tangibles, sans préciser que ces dernières incriminaient l'accusé.

La famille de jennifer Hudson n'a pas encore fait de commentaires sur l'arrestation et l'inculpation de Balfour.

  • Share
  • Tweet
  • Share