Mel Gibson

Gamma/Eyedea/ZUMAPress.com

On dirait que Mel Gibson est prêt à être passé au grill.

Un juge de Los Angeles a ordonné à l'acteur-réalisateur oscarisé de venir déposer dans une affaire d'argent concernant le film triomphe La Passion du Christ.

Le scénariste Benedict Fitzgerald prétend avoir été floué de 10 millions de dollars provenant du gros succès de 2004, et demande à Mel Gibson de s'expliquer.

Dans un jugement datant de mardi dernier, le juge de la cour supérieure, Gregory W. Alarcon, a donné son accord.

D'après les documents apportés devant la cour par Fitzgerald, Gibson avait obtenu de l'acteur qu'il coécrive La Passion pour une somme inférieure à la moyenne, insistant sur le fait qu'il s'agissait d'un film indépendant à petit budget et que Gibson lui-même refuserait d'être payé jusqu'à ce que son équipe soit dûment rétribuée.

600 millions de dollars plus tard, Fitzgerald réclame sa part.

Gibson a essayé d'étouffer cette histoire embarrassante autant que possible. Il a réussi à convaincre le juge de laisser toutes les histoires d'argent à l'écart du public ; seuls les deux avocats concernés pourront consulter les livres de compte.

Gibson souhaitait ne pas témoigner pour éviter d'avoir à répondre à des questions concernant le budget de La Passion et de justifier certaines dépenses, comme le fait d'avoir fait payer les frais de scolarité de ses enfants par la production.

Dans une déclaration faite à la cour, Gibson prétend qu'il ignorait ces faits, précisant que le comptable de sa société de production était en charge de la trésorerie.

L'acteur déclare également être très occupé avec le tournage du thriller réalisé par Martin CampbellEdge of Darkness, le premier rôle de Gibson depuis Ce que Veulent les Femmes, en 2000.

"La production serait sévèrement perturbée si je devais rater un jour ou plus de tournage pour venir déposer à Los Angeles", a déclaré Gibson, ajoutant qu'il apparaissait dans presque toutes les scènes.

Mais son avocat a précisé que si le juge ordonnait qu'il vienne déposer, il trouverait le temps de le faire.

  • Share
  • Tweet
  • Share