Britney Spears, Rolling Stone

Peggy Sirota/ Rolling Stone Magazine

Un come-back de Britney Spears ne serait pas complet sans une couverture de Rolling Stone, surtout depuis que le magazine l'a aidée à lancer son image de sex-symbol pour ados en 1999 et a décrit en détail ses frasques avec les paparazzis ou encore sa dépendance au café, en février dernier.

Le nouveau rôle de Rolling Stone, ainsi que tous ceux qui appartiennent au clan Spears, est de nous convaincre que l'ancienne Britney est bel et bien de retour et prête à mettre le feu avec Circus ! Pour ce faire, on peut découvrir une Britney en couverture assez sage, arborant un ventre plat et une longue chevelure blonde. En fait, la seule preuve que l'ancienne Britney est de retour est la longueur de sa crinière.

L'article se fait l'écho des plaintes de la chanteuse qui décrit sa vie comme un remake d'Un Jour sans fin. L'intervieweur a accepté de poser des questions préapprouvées sous les yeux d'un de ses gardes du corps et la pop star laisse entendre qu'elle s'ennuie ferme. 

"J'ai l'impression d'être une vieille", déclare-t-elle. "Je vais me coucher tous les soirs vers 21 h 30, et je ne sors pas du tout, si vous voyez ce que je veux dire. J'ai l'impression d'être une vieille."

Quand elle a un rendez-vous galant et c'est le cas, étant donné que son manager, Larry Rudolph estime qu'un petit ami est la prochaine étape dans la guérison de Britney elle est accompagnée de son assistante, qui est aussi une collègue de Rudolph. Inutile de préciser que sa vie amoureuse est loin d'être au top.

Mais cette situation est peut-être en partie dûe à son hostilité persistante envers K-Fed. Quand on l'interroge sur ses fils et sur l'importance d'être mère, Britney répond : "Je ne pensais pas que mon mari m'abandonnerait, sinon je serais avec mes bébés 24h/24." Elle accuse également son ex d'être à l'origine des grossièretés prononcées par les garçons récemment : "C'est bizarre, ils commencent à prononcer des mots comme "abruti" et Preston dit "putain" de temps en temps. Il ne l'a pas appris de nous. Il a dû l'apprendre avec son père."

Impossible de faire référence à sa période chaotique. Rudolph est le seul à effleurer le sujet : "C'est le voyage qui compte pour Britney, et ce voyage l'a amenée à cet endroit, en ce moment, ce qui est beaucoup mieux. Elle n'est pas encore arrivée à destination, mais elle est à un bien meilleur endroit qu'elle ne l'était. Elle est très heureuse en ce moment."

En fait, l'ancienne Britney ne reviendra pas, peu importe la blondeur de ses mèches ou ce que raconte Rudolph concernant son nouveau bonheur. La Britney d'aujourd'hui a traversé tellement d'épreuves qu'il est impossible quelle redevienne celle d'avant, et c'est très bien ainsi. Les gens changent, évoluent et c'est ce qui attend la future Britney. Et c'est cette Britney-là qu'on a hâte de voir. Une Britney qui sortira de ce cocon très protecteur pour mieux se trouver. Bon, là, on commence à faire dans la guimauve, alors on préfère vous indiquer comment écouter en intégralité l'album Circus. C'est un bon moment pour Britney. 

  • Share
  • Tweet
  • Share