• Share
  • Tweet
  • Share
JK Rowling, Rupert Murdoch, Aziz Ansari

Getty Images

Alors que la majorité des twittos étaient occupés à faire des commentaires sur la cérémonie des Golden Globes dimanche, les choses ont pris un tournant religieux sur le site de microblogging après que Rupert Murdoch a posté une série de messages controversés sur la communauté musulmane.

"La plupart des musulmans sont peut-être pacifiques, mais jusqu'à ce qu'ils reconnaissent et détruisent leur cancer djihadiste grandissant, ils doivent être tenus pour responsables", a-t-il écrit (avec quelques fautes) avant d'ajouter : "Le grand danger djihadiste est imminent, des Philippines à l'Afrique en passant par l'Europe et les États-Unis. Le politiquement correct ne mène qu'au déni et à l'hypocrisie."

Les remarques du grand magnat de la presse de 83 ans ont été postées deux jours après la mort des 12 personnes lors de l'attaque terroriste des bureaux du journal satirique Charlie Hebdo (le journal était la cible de menaces après avoir publié des dessins se moquant de l'Islam militante). 

Quand les commentaires de Murdoch ont commencé à faire les gros titres, l'auteure J.K. Rowling et l'humoriste Aziz Ansari, ayant eu vent des accusations ahurissantes de Murdoch, n'ont pas pu garder le silence sur les réseaux sociaux.

"Je suis née chrétienne. Si cela me rend responsable de ce que dit Rupert Murdoch, je m'auto-excommunie", a déclaré l'auteure d'Harry Potter sous un tweet avec un lien vers un article du Guardian intitulé : "Murdoch déclare que les musulmans doivent être tenus responsables des attaques terroristes en France". 

Elle a ajouté, infusant son tweet suivant d'une touche parfaite de moquerie : "L'inquisition espagnole était de ma faute, ainsi que toute la violence fondamentaliste chrétienne. Oh, et Jim Bakker", a-t-elle écrit. 

Au cas où cela ne suffirait pas à faire passer le message, elle a aussi posté un lien vers une étude surprenante sur le terrorisme : "Huit fois plus de musulmans ont été tués par des soi-disant terroristes islamiques que des non-musulmans."

De son côté, Ansari a critiqué l'homme d'affaires australien et l'a accusé de répandre "l'ignorance".

"Rupert, on peut voir des instructions précises ? Comment mes parents de 60 ans en Caroline du Nord peuvent mettre fin aux groupes terroristes ? Dites-le-nous", a-t-il écrit. "Êtes-vous responsable de toutes les atrocités que font les chrétiens ou seulement de la part de mal dont vous êtes vous-même l'auteur ?" 

Bien entendu, le comédien ne s'est pas arrêté là. Il a également rejeté la faute d'un certain nombre de scandales religieux sur Murdoch en se servant du hashtag très bien trouvé : #RupertsFault (la faute de Rupert). 

"Vous êtes catholique, pourquoi vous ne chassez pas les pédophiles ? #RupertsFault", a-t-il tweeté. "@rupertmurdoch est chrétien comme Mark David Chapman qui a tué John Lennon. Pourquoi Rupert ne l'en a pas empêché ? #RupertsFault."

"Pour être clair, je ne suis pas croyant et je n'ai rien contre les chrétiens ou les musulmans", a-t-il continué. "Seulement contre l'ignorance comme celle que @rupertmurdoch propage." 

Comme on pouvait s'y attendre, il n'a pas fallu longtemps pour que le hashtag prenne son essor, et Ansari s'est amusé à retweeter un certain nombre de commentaires très marrants de ses abonnés.

Les films de Kirk Cameron

@azizansari Hitler a été élevé dans le catholicisme. Holocauste =

Les fast-foods pas ouverts le dimanche.

L'église baptiste de Westboro.

@rupertmurdoch, vous êtes déjà un mec du conglomérat des médias plus ou moins infâme et EN PLUS vous êtes raciste ? SÉRIEUX ?! Vous êtes un surdoué diabolique !

Laissez-nous aussi vos réactions.