Ricky Gervais, Golden Globes

Paul Drinkwater/NBC

La saison des remises de prix hollywoodiennes a démarré sur les chapeaux de roue !

La 72e édition des Golden Globes s'est déroulée ce soir à l'hôtel Hilton de Beverly Hills, regroupant un bon nombre de célébrités hollywoodiennes sous le même toit. Et vous savez ce que ça veut dire ? Oui, il y a eu tout un tas de statuettes remises aux stars (évidemment), mais il y a aussi eu des moment mémorables !

Voici quelques-uns des grands moments de l'édition 2015 des Golden Globe Awards...

Meilleur monologue : avec Amy Poehler et Tina Fey, vous vous attendiez à autre chose qu'un monologue hilarant à chérir (en reprenant des citations/des GIF/etc.) à jamais ?

Benedict devient fan : vous savez comme Benedict Cumberbatch nous rend toutes nerveuses ? Il se trouve que Jennifer Aniston lui fait le même effet (comme les téléspectateurs ont pu le voir quand le duo a remis le premier prix de la soirée)... et c'est trop mignon !

Cinquante nuances de Grey aux Globes : Dakota Johnson et Jamie Dornan ont présenté ensemble, et vous savez quoi ? Anastasia Steele, alias Dakota Johnson, portait une robe grise étincelante. Bien joué, Dakota.

Les "Globes" de J.Lo : Coquin, ce Jeremy Renner ! L'acteur a qualifié les seins de Jennifer Lopez de "globes" lorsqu'ils ont remis un prix ensemble. "J'ai les ongles qu'il faut", a déclaré Lopez en ouvrant l'enveloppe. "Tu as les globes aussi", a répondu Renner.

Jennifer Lopez, Jeremy Renner, Golden Globes

NBC

Standing ovation : Le président de la Hollywood Foreign Press, Theo Kingma, a eu droit à une standing ovation quand il a prononcé un discours touchant sur la fusillade à Charlie Hebdo et le piratage chez Sony. "La liberté de l'expression artistique... est un flambeau à travers le monde... Nous restons unis partout, de la Corée du Nord à Paris", a-t-il déclaré.

Les filles adorent Prince : Non, c'est vrai. Les meufs (et certains mecs) craquent toujours pour Prince.

La bombe a gagné : Gina Rodriguez a décroché sa première nomination et sa première victoire pour Meilleure actrice dans une série comique avec Jane the Virgin, et tout le monde a sorti son Kleenex en entendant son discours.

Adele Dazeem n'est pas morte : après s'être moqué d'un certain nombre de célébrités et avoir expliqué que "les gens célèbres sont au-dessus de la loi", Ricky Gervais a noté qu'il était très difficile de prononcer le nom de Quvenzhané Wallis et a ensuite rappelé la célèbre bourde de John Travolta. "Je le regarde encore tous les jours sur YouTube. C'est trop génial, non ?"

Kristen Wiig imite De Niro : l'ex-star de Saturday Night Live et Bill Hader ont fait une parodie marrante des "répliques de films cultes" (en les massacrant toutes), mais le meilleur, c'est quand Wiig a essayé d'imiter Robert De Niro. C'était pas super, mais on a quand même adoré.

La grimace de Chrissy : le moment tendre quand Chrissy Teigen a fait cette tête quand son mari John Legend a gagné un Golden Globe.

On adore Paul Rudd : l'acteur est monté sur scène avec Adam Levine et s'est présenté comme étant Blake Shelton. Marrant et mignon.

Bippé : Merci, Kevin Spacey, d'avoir balancé un mot interdit ce soir. Le lauréat des Golden Globes a déclaré "P-tain, j'arrive pas à croire que j'ai gagné !"

NOS CŒURS ONT EXPLOSÉ : George Clooney a reçu le prix Cecil B. DeMille, et au cours de son discours qui amène toujours à réfléchir, il a pris le temps de vanter les mérites de son épouse, Amal, d'une façon qui ferait fondre même les cœurs les plus durs. "Ça vous rend humble, de trouver quelqu'un que vous aimez", a-t-il déclaré. "Amal, quel que soit le courant qui soit passé entre nous, je n'ai jamais été plus fier d'être ton mari." Ohhhhh !

Pas de spoiler : les téléspectateurs étaient curieux de savoir si le site des Golden Globes avait bel et bien publié la liste de tous les gagnants avant même que la cérémonie ne démarre, mais finalement, The Grand Budapest Hotel a remporté le prix de la Meilleure comédie ou comédie musicale, pas Into the Woods comme c'était indiqué. Pareil pour le prix du Meilleur film dramatique, qui a été remis à Boyhood.

George Clooney, Golden Globes

Paul Drinkwater/NBC

PHOTOS : Golden Globes 2015 : les meilleurs moments

  • Share
  • Tweet
  • Share