Amanda Bynes

AKM-GSI

MISE À JOUR : à partir de 7h25, heure de Los Angeles, vendredi, Amanda Bynes a tweeté à partir de son compte vérifié. Dans ces tweets, elle a écrit qu'elle allait "au tribunal aujourd'hui avec mon avocat pour prouver que je suis plus que capable de gérer ma vie privée et mes finances, je suis enragée..."

"J'ai été libérée de l'hôpital où Sam Lufti et mes parents m'ont envoyée parce que mon père est humilié de ce qu'il a fait", a-t-elle ajouté. Amanda a lancé des allégations d'abus sexuels contre son père (chose qu'elle avait faite en début de mois, puis s'était rétractée.)

"Désolée que vous ayez été dupés par Sam Lufti et mes parents, ils mentent et me volent de l'argent, et je ne peux pas continuer à leur permettre d'abuser de moi !"

_____________

Amanda Bynes serait sortie de l'hôpital de Las Encinas à Pasadena en Californie, lieu où elle a été sous détention psychiatrique forcée depuis le 10 octobre.

Selon TMZ, qui a obtenu des photos de la star de 28 ans marchant sur Sunset Boulevard jeudi soir, un agent d'audience jeudi a dit penser qu'"Amanda était assez stable pour ne pas être retenue contre son gré, donc il a mis fin à la détention de 30 jours qui avait été accordée la semaine dernière, et Amanda est sortie."

(E! News avait précédemment confirmé lundi que la détention psychiatrique forcée d'Amanda avait été rallongée de 30 jours.)

Selon les documents du tribunal précédemment obtenus par E! News, cette "audience d'évaluation" devait légalement arriver dans les 12 heures de la libération d'Amanda de Las Encinas, après quoi elle était sous la tutelle provisoire de sa mère, Lynn Bynes. (La mère d'Amanda a reçu la tutelle provisoire de sa fille lundi dernier.)

La présence d'Amanda était requise à cette audience pour "aborder la continuation de la tutelle provisoire". Une date du 24 février 2015 a été fixée pour revisiter la tutelle de Lynn sur Amanda.

Dans leur demande d'obtention de la tutelle provisoire d'Amanda, ses parents ont dit au juge que la star d'Easy Girl était "un risque substantiel envers elle-même, les autres et leur propriété privée, vu son comportement récent".

Ce comportement, selon les documents, comprend l'arrestation en état d'ivresse d'Amanda le 28 septembre, ainsi que son "comportement fantasque" à New York, y compris "une vidéo de surveillance tombée entre les mains des médias, qui montre Mlle Bynes tentant de faire du vol à l'étalage, puis se mettant à danser bizarrement dans une boutique de vêtements de New York autour du 8 octobre 2014."

Les documents citaient aussi des rapports disant que le comportement d'Amanda l'a fait virer de l'aéroport JFK ainsi que "plusieurs déclarations sur les sites de réseaux sociaux sur une micropuce implantée dans son cerveau". (Avant qu'Amanda n'entre en traitement le 10 octobre, elle est allée sur Twitter en accusant son père Rick Bynes d'abus sexuels. Elle s'est ensuite rétractée, en disant : "Mon père n'a jamais fait ces choses. La puce dans mon cerveau m'a fait dire ces choses, mais c'est lui qui leur a ordonné de me mettre une puce dans la tête.")

Les parents d'Amanda ont aussi déclaré qu'elle avait "dépensé de grosses quantités de ses économies", et qu'une "tutelle était nécessaire en ce moment pour protéger sa personne et ses biens."

  • Share
  • Tweet
  • Share