• Share
  • Tweet
  • Share
Halle Berry, Yahoo Style

Yahoo Style

Halle Berry n'est pas la même femme qu'elle était il y a cinq ans.

"J'ai changé du fait d'être mariée à un mari français", a dit l'actrice d'Extant à Yahoo! Style, en parlant d'Olivier Martinez. "Les femmes françaises ne se mettent pas en jogging pour sortir faire des courses. Donc je me soucie plus de ce que je porte hors de la maison, sinon, il me le fait remarquer."

Ce qui est dessous est tout aussi important. "Ils accordent beaucoup d'importance à la tenue extérieure, mais aussi aux sous-vêtements", a-t-elle dit. "Ils ne seront pas pris aux urgences sans être prêts !"

Inspirée, Berry a relancé Scandale Paris, une ligne de lingerie de 82 ans. "[Ma mère] a dit que si je ne voulais pas avoir les seins sur les genoux à 30 ans, je devais toujours porter un soutien-gorge, même au lit", a-t-elle dit. Même si elle est indiscutablement sexy, Berry a ajouté : "Je ne crois pas que j'utilise mon image de sex-symbol, si on veut appeler ça comme ça, pour vendre la ligne. Je ne suis pas le mannequin, donc non, je n'essaie pas d'utiliser cette partie de moi du tout."

Halle Berry, Yahoo Style

Yahoo Style

Berry est co-propriétaire de la société, mais elle ne tourne pas le dos au métier d'actrice. D'ailleurs, à 48 ans, elle a une occasion de réinventer son image. "Je crois que les acteurs et les actrices font face à ça. Pas juste les femmes. En tant qu'acteur, on doit gérer le fait de vieillir, il faut se redéfinir. Les rôles qu'on pouvait jouer avant, on ne peut plus les jouer. Il faut s'adapter et jouer un rôle différent", a-t-elle expliqué. "Et nous, les actrices, nous devons accepter de ne pas toujours être l'ingénue sexy, mais on peut espérer s'améliorer avec l'âge."

Berry est l'une des femmes les plus célèbres du monde, mais sa fille de 6 ans, Nahla Aubry, n'a aucune idée que sa mère est célèbre. Quand elle a vu la star sur la couverture d'un magazine, par exemple, "Ça l'a rendue perplexe", a dit l'actrice oscarisée à Yahoo! Style. "Elle a dit : «Maman, c'est toi ?»"

"Elle n'a vu aucun de mes films, donc elle ne comprend pas bien ce que je fais dans la vie", a dit Berry, qui a aussi un fils d'un an, Marceo Martinez, avec son mari. "La beauté de notre style de vie, c'est que ma fille ne me voit pas comme étant différente des autres. Je fais tout pour être comme les autres mères."

Halle Berry, Yahoo Style

Yahoo Style

Et comme la plupart des mères, elle est prête à tous les défis pour le bien de ses enfants. "J'essaie de savoir comment faire partie des réseaux sociaux", a dit Berry, qui n'utilise pas Facebook, Instagram ou Twitter. "C'est le monde de mes enfants, et je veux y prendre part avec eux. Il s'agit d'accepter le changement et l'évolution, et c'est là que le monde se dirige, donc je sais que je vais devoir en faire partie." Mais elle s'inquiète du fait que d'ouvrir des comptes sur les réseaux sociaux apporte de la négativité dans sa vie. "J'ai appris que je ne peux pas me préoccuper de ce que les gens disent de moi, car c'est trop stressant et blessant. Ça peut prendre de l'importance et vous affecter quand on se considère comme une marque. Les gens veulent savoir qu'ils peuvent vous faire confiance", a dit l'actrice de Kidnap. "Mais je suis heureuse de dire qu'aucune de ces choses négatives qui viennent des gens cachés derrière leurs ordinateurs  je les appelle les "haïsseurs"  n'a affecté ma carrière."