Diane Von Furstenberg, Porter

Thomas Whiteside/Porter

Il y a une grande différence entre être belle et essayer d'être belle.

Quand vous êtes l'égérie d'une maison de couture mondialement connue, tous les regards sont évidemment tournés vers vous. Diane Von Furstenberg a maîtrisé l'art d'être belle (excusez-nous, on voulait dire incroyable), et elle le fait d'une telle façon qu'elle est parfaite à chaque fois !

Passons en revue les plus grands moments où la star de House of DVF a réussi à être parfaite, mais sans trop le chercher. Et suivons son exemple...

Diane Von Furstenburg

Newsweek

10. La une de Newsweek

En 1976, deux ans après avoir lancé sa robe portefeuille légendaire, Diane fait la couverture de Newsweek. Un moment marquant de sa vie, où DVF devient le plus grand nom de la mode depuis Coco Chanel.

"Je voulais seulement créer une robe simple que je pourrais porter, et finalement, c'était exactement ce que les femmes voulaient porter à l'époque", a déclaré Diane dans une interview. "Quand j'ai fait la une de Newsweek, j'ai su que c'était un succès. Ça m'a permis de vivre le rêve américain."

Diane von Furstenberg, Vanity Fair Oscar Party

Pascal Le Segretain/Getty Images

9. Soirée Oscars de Vanity Fair

À la soirée Vanity Fair après les Oscars de 2014, Diane est arrivée avec une robe jaune époustouflante de sa propre marque sur le tapis rouge. Voilà comment se faire de la pub !

DVF

Instagram

8. Premières images promos pour DVF

Au tout début de sa carrière, Diane opérait son affaire avec un budget réduit et a donc porté elle-même ses créations. Elle a l'air d'une vraie mannequin sur l'une de ces photos promotionnelles, portant sa robe portefeuille, assise sur une grande boîte où est inscrit sa célèbre devise : "Sentez-vous féminine, portez une robe !"

DVF

Instagram

7. La couverture de ses mémoires

Dans sa prochaine autobiographie intitulée The Woman I Wanted to Be (La femme que je voulais être), qui devrait paraître le 28 octobre, DVF partage sa philosophie personnelle sur l'âge, le style et la confiance en soi. La couverture montre un portrait intime de Diane, qui apparaît élégante et très naturelle. En voici un extrait :

"Dans mon visage ridé, je vois ma vie. Chaque ride, chaque patte-d'oie, chaque tache de vieillesse. Il y a un proverbe qui dit qu'avec l'âge, vous montrez en extérieur ce que vous êtes à l'intérieur. Si vous êtes quelqu'un qui ne sourit jamais, votre visage s'affaisse. Si vous êtes quelqu'un qui sourit beaucoup, vous aurez plus de pattes-d'oie. Les rides reflètent les chemins que vous avez pris ; elles forment la carte de votre vie. Mon visage reflète le vent, le soleil, la pluie et la poussière des voyages que j'ai faits. Mon visage transporte tous ces souvenirs. Pourquoi devrais-je les effacer ?" — DVF

DVF

Instagram

6. Numéro de février d'Harper's Bazaar

Pour fêter les 40 ans de la robe portefeuille, Diane a collaboré avec la top Bar Refaeli et le rappeur Wale et a posé pour une série de photos devant l'objectif du légendaire Terry Richardson.

Diane et Bar portaient des robes portefeuille maxi de DVF. On voit également plusieurs portraits individuels de Diane (dont une photo où elle prend les célèbres lunettes de Terry pour s'amuser). Et, au passage, vous avez vu ses jambes ?

DVF

Instagram

5. À la Maison-Blanche

La première dame de la mode a collaboré avec la première dame des États-Unis, Michelle Obama, qui tenait le tout premier Atelier d'études de mode de la Maison-Blanche servant à offrir des conseils aux étudiants pour faire carrière dans la mode et l'art. Anna Wintour était aussi présente, pour offrir ses conseils aux étudiants, ainsi que Thom Browne et Phillip Lim.

DVF

Instagram

4. Fashion Week de New York

Comme tous les grands créateurs, Diane a défilé sur le podium à la fin du défilé DVF à la Fashion Week de New York. Voilà une belle fin !

DVF

Instagram

3. Photographie de Burt Glinn

Burt Glinn était photographe professionnel chez Magnum Photos qui photographiait des gens comme Andy Warhol, et a pris de nombreuses photos de Diane au fil des ans. Sur cette photo, Diane porte l'une de ses robes portefeuille et pose dans son showroom de la 7e Avenue au milieu des années 70, plus téméraire que jamais.

DVF

Instagram

2. Portraits d'Andy Warhol

Le légendaire artiste pop Andy Warhol était l'un des amis les plus proches de Diane, et dans les années 70, il a fait une série de portraits dont Diane était le sujet principal.

"Je les aimais beaucoup", a déclaré Diane dans une interview en parlant des séances avec Andy. "En général, on n'aime ses photos que dix ans plus tard, mais celle-là, je l'ai aimée tout de suite. Puis, en 1982, il a fait une expo intitulée Beauties, et il a demandé à un tas de personnes de poser. Comme il m'a demandé de poser, il m'a donné un portrait. Il en avait fait cinq. Je n'aimais pas, alors je n'en ai pas acheté. Puis, à sa mort, j'ai tout acheté."

DVF

Instagram

1. Hôtel Carlyle

En 1990, vingt ans après avoir pris le monde de la mode d'assaut, Diane a posé pour une série de photos saisissantes au Carlyle, l'hôtel légendaire de l'Upper East Side de New York, où elle descend souvent.

Ne ratez pas House of DVF à partir du 7 novembre, en exclusivité sur E!

  • Share
  • Tweet
  • Share