"On dirait que vous avez un peu pété les plombs depuis la dernière fois que je vous ai vu", a déclaré Jimmy Kimmel lundi à Shia LaBeouf dans son émission de fin de soirée, Jimmy Kimmel Live. Ça, c'est un euphémisme ! "Oui, on dirait", a répondu l'acteur en rigolant.

Kimmel a demandé à la star de Fury de revenir sur cet incident très bizarre qui s'est déroulé en février. "Vous vous êtes fait arrêter pendant une représentation de Cabaret. Pour commencer, c'est pas vraiment un endroit où on s'attendrait à vous voir", a déclaré le présentateur télé de 46 ans à l'acteur imprévisible de 28 ans. "Comment se fait-on arrêter en pleine représentation de Cabaret ?"

LaBeouf n'a omis aucun détail en racontant son histoire, qui a bien fait rire le public. "Alors, j'atterris à New York. Je reviens d'Irlande, je rendais visite à ma copine... Quand vous allez à Rome, vous mangez des spaghettis. En Irlande, vous buvez du whisky. Alors j'ai bu beaucoup de whisky en Irlande. Je reviens, j'atterris et on est en pleine Coupe du monde de foot. Apparemment, on boit beaucoup de whisky pendant la Coupe du monde. Pour se mettre encore plus dans l'ambiance. Bref, je suis assis au bar, je bois pas mal de whisky en regardant la Coupe du monde : la Corée du Sud contre... j'ai oublié qui était l'autre équipe, la Lituanie ou un truc du genre. Je suis à fond dedans. J'ai tellement bu que je suis à fond dans le match. Alors, je soutiens la Lituanie, je sors dehors pour fumer une clope et il y a un SDF dehors... un Marine SDF. Je commence à lui parler, on est en pleine conversation et là, une meuf accourt et commence à prendre des photos de moi avec son portable et le bouscule", explique-t-il.

"Je suis rond comme une queue de pelle, et je n'arrive pas à le calmer. Il commence à partir dans la rue, après 30 minutes de conversation. Alors je commence à le pourchasser. J'essaie de calmer ce SDF en plein milieu de Times Square. Il ne veut pas me parler, mais je ne lâche pas l'affaire. Je le suis pendant un petit moment, j'essaie de le calmer. «Hé, c'est moi ! On était en train de se parler. Calme-toi !» Et il disparaît. Je fais demi-tour, je commence à revenir au bar pour régler ma note et je vois un mec qui arrive", explique-t-il. "Je ne connais pas ce mec, mais il me dit : «Salut, Shia ! Je suis fan !» Je dis merci. Il me fait : «Hé, tu fais quoi, ce soir ?» Je réponds : «Je cherche un truc sympa à faire. J'aimerais passer une bonne soirée. Je viens d'arriver à New York. J'essaie de m'éclater. La Lituanie, c'est bon, j'ai donné. Et toi ?» Il me fait : «Pourquoi tu ne viens pas voir mon spectacle ? Je suis danseur dans Cabaret.» Je fais : «Cabaret ? Ouais, Cabaret ! C'est exactement ce qu'il me faut. Cabaret !»"

"Alors il me file une place, j'y vais, Cabaret est juste à côté du bar. Alors je vais régler ma note au bar, je sors, je commence à aller à la salle et là, l'alcool commence vraiment à faire effet. Je suis vraiment torché. J'arrive finalement au théâtre, j'entre dans la salle, tout est décoré comme un vieux cabaret. Ils ont des tables et toutes les filles sont habillées comme des danseuses de revue. Je fais : «Oh, c'est un genre de fête.» Alors je vais m'asseoir à ma place et au passage, je vois qu'il y a un bar. Alors je fais : «Pourquoi pas ? Je vais prendre un autre verre, j'ai besoin d'un verre.» Alors je prends un whisky double, je m'assois à ma table et je vois ces deux femmes très belles de 50 ans. Je leur fais : «Ouais ! Ce soir, c'est le grand soir, les filles ! Que voulez-vous boire ?» Elles me regardent du genre : «Ne m'adresse pas la parole.» Alors je prends ça comme un signe qu'elles veulent boire comme moi."

"Je retourne au bar et je commande deux autres whiskys doubles. Pendant que je commande, je vois qu'il y a un plateau de fruits au bar, et je me dis : «C'est sympa, d'offrir des fruits gratuitement comme ça.» Alors je prends un fruit sur le plateau, et j'en donne un à une autre femme qui a l'air d'avoir 50 ou 60 ans. Je commence à faire manger des fraises à cette femme et j'oublie complètement qu'il y a un spectacle. Une fois que j'ai fini, je reviens à ma place avec les verres, je pose les verres. Les deux femmes ne veulent pas m'adresser la parole. Alors je dis : «D'accord ! Si vous n'en voulez pas, je vais les boire !» Je bois les verres, le spectacle commence et Alan Tudyk, enfin, Alan Cumming arrive ! Ça aurait pu tout aussi bien être Alan Iverson. Alors Alan Iverson est là, et je me prends au spectacle. Je ne savais pas qu'Alan Iverson jouait sur Broadway. Il fume une cigarette, alors je fais : «Oh, c'est ce genre de fête. Parfait. Moi aussi, je veux fumer une clope.» J'avais des cigarettes sur moi, j'en sors une, je la fume, et les deux femmes m'ignorent complètement. Tout le monde m'ignore, mais je ne m'en rends pas compte. Je ne vois qu'Alan Iverson en pantalon de cuir. Je fais : «C'est le spectacle le plus bizarre que j'aie jamais vu de ma vie.» Il éteint sa cigarette, il commence à marcher et je crois qu'il me fait un clin d'œil. Je me dis : «Oh, c'est génial.» Et là, je vois le danseur qui m'a filé la place et je lui fais : «Hé ! Ça va, mon pote ?» Maintenant, tout le monde me regarde et je me dis : «Ouah, c'est un peu bizarre. Je savais pas que c'était ce genre de spectacle.»"

"Alan Cumming passe devant moi, mais j'oublie complètement que c'est un spectacle. Je vois seulement qu'il porte un pantalon de cuir et qu'il me fait un clin d'œil. Il passe devant moi, alors je lui mets une petite fessée, parce que je pense qu'il la mérite... C'est le mec le plus sexy que je connaisse. Et je ne me contente pas d'une fessée. Je l'attrape. J'attrape sa fesse parce que j'ai envie de m'éclater. Je veux faire la fête. Il trouve le moyen de s'échapper, et je suis un peu déçu. Je me dis qu'il est temps de fumer une autre clope. Alors je commence à fumer et là, un mec de la sécurité arrive et me dit : «Pouvez-vous éteindre votre cigarette ?» «Pas de problème.» Bref, c'est l'entracte et quelqu'un me dit : «Il y a une autre soirée dehors»", explique-t-il. "Je me dis : «Ah, d'accord. Et là, je vois six flics prêts à me faire ma fête.»"

Et la fête continue ailleurs pour LaBeouf.

"Bref, ils me conduisent au poste. Oh là là ! J'arrive au poste, et là, d'un coup, je me dis que je ne devrais pas être là, que c'est pas bon signe. J'arrive là-bas et un mec dit : «Le blanc-bec est là. Va falloir balancer.» Alors je me dis : «Oh, non.» Et je me dis : «Faut que tu fasses un truc. Faut que tu fasses un truc sinon tu vas mourir ici.» Alors je me transforme en Tupac. Je déchire ma chemise et je me mets à faire des pompes, du genre : «Viens pas me chercher, lascar. Je suis ouf, tu vois ?» Le mec me fait : «T'as fait quoi pour atterrir ici ?» Je lui fais : «Cabaret, mon pote. Cabaret.» Bref, après ils me prennent mes empreintes et tout le reste, et je me dis : «Faut que je sorte de cette cellule avec ces six mecs.» Je trippe complètement. Alors je me dis que la seule façon de sortir de là, c'est de cracher sur la chaussure du flic. Je crache sur sa chaussure, je le regarde, et ça a marché. Il me met un masque sur la tête, un masque d'Hannibal, une veste avec des LED et m'emmène dans une petite pièce privée, où je passe 25 heures. Et plus tard, ils m'ont filé un McMuffin à manger."

"Quelle soirée !" s'est exclamé Kimmel.

"Je vais éviter Broadway pendant un petit moment", a répondu l'acteur.

"C'est pas Broadway, le problème", a répondu Kimmel, en rigolant. "C'est le whisky, à mon avis."

"Vous avez sûrement raison", a déclaré LaBeouf. "Je vais éviter ça aussi, et Alan Iverson et les pantalons en cuir."

Après la coupure pub, LaBeouf a aussi expliqué qu'il s'est fait retirer une dent pour son rôle dans Fury. "C'était mission impossible, de me la faire retirer. C'est pas comme si on pouvait aller chez n'importe quel dentiste de la ville. Si vous leur demandez de vous faire retirer une dent, ils vous font : «Pourquoi vous voulez faire ça ? Il n'y a aucune raison médicale»", explique l'acteur. "Alors j'ai trouvé un mec à Reseda près d'un magasin d'électronique, il n'a pas vraiment posé de question. Il a fait : «Laquelle ? Pas de problème.»"

Pour savoir s'il a aimé se battre aux côtés de son "héros", Brad Pitt, regardez la vidéo ci-dessous !

Photos : les plus grands films de Shia LaBeouf

  • Share
  • Tweet
  • Share