• Share
  • Tweet
  • Share
State of Affairs, Katherine Heigl

NBC

Katherine Heigl a dû répondre aux rumeurs selon lesquelles elle serait une actrice "difficile" devant un parterre de journalistes, et ce fut un moment plutôt tendu.

L'ancienne actrice de Grey's Anatomy et star du film En Cloque, mode d'emploi était à Beverly Hills pour promouvoir State of Affairs, sa nouvelle série diffusée sur NBC aux États-Unis, et les journalistes n'ont pas hésité à poser des questions qui fâchent sur le fait que sa mère, Nancy Heigl, soit la productrice exécutive de la série, et sur la rumeur selon laquelle Katherine et sa mère seraient "difficiles dans le travail".

"Tout ce que je peux dire, c'est que je ne me vois pas comme quelqu'un de difficile et je ne cherche pas à être difficile", explique Katherine après une longue pause. "Je ne pense pas que ma mère se voie comme quelqu'un de difficile. Je trouve que c'est important de toujours se comporter de manière professionnelle, respectueuse et chaleureuse. Donc si j'ai blessé quelqu'un, ça n'a jamais été mon intention."

Quand on lui a demandé de parler de sa "récente interview" au cours de laquelle elle a dit qu'elle estimait ne pas totalement être maîtresse de sa carrière, l'actrice a répondu : "Je ne sais pas si j'ai dit que je ne contrôlais pas ma carrière. J'avais arrêté de me pousser, et j'avais fait des choix qui me plaisaient. J'adore les comédies romantiques. J'adore le cinéma. J'adore les regarder... mais j'avais arrêté de me pousser en tant qu'actrice et à ce moment-là, j'ai eu l'impression d'abandonner un peu mon public, en ne le surprenant plus. Je crois que cette nouvelle opportunité… c'est un rôle extraordinaire, une grande opportunité avec une belle histoire... C'est l'occasion pour moi de me pousser en tant qu'actrice, de raconter une histoire et j'espère que mon public est impatient de découvrir tout ça."

Katherine est chargée de conseiller la présidente des États-Unis (interprétée par Alfre Woodard) dans State of Affairs, une série dramatique pleine de rebondissements. Elle précise que le superbe rôle et le scénario lui ont donné envie de faire partie de l'aventure avant d'ajouter : "Jouer la comédie a toujours semblé être un jeu d'enfants. Mais produire, c'est un jeu d'adultes."

Katherine et sa mère sont toutes deux productrices exécutives de la série State of Affairs, ce qui est plutôt rare à Hollywood. Quand on lui demande comment sa chère maman a décroché un tel poste, Katherine répond : "Elle nous fait des cookies." Et Nancy répond : "[Katherine et moi] travaillons en partenariat. Bien sûr, je suis sa mère, donc j'ai les meilleures intentions à son égard, mais j'apprends vraiment. C'est une expérience à la fois sympa et très intéressante. Tout ça est nouveau pour moi."

Katherine évoque également son nouveau rôle de mère et explique pourquoi elle s'est éloignée un temps des plateaux de tournage : "J'ai pris quelques années sabbatiques pour être avec ma famille et passer du temps avec ma fille et agrandir ma famille. J'en avais besoin. J'avais besoin de prendre le temps d'être mère, épouse et amie et d'en profiter. J'avais besoin de me rappeler pourquoi je suis autant passionnée par ce métier."