• Share
  • Tweet
  • Share
Angelina Jolie

Karwai Tang/WireImage

L'une des reines d'Hollywood vient d'être honorée par une vraie tête couronnée !

Angelina Jolie a été anoblie par la reine Elizabeth II. L'actrice hollywoodienne a été choisie pour être récompensée de ses efforts pour lutter contre la violence sexuelle et l'utilisation du viol comme arme de guerre.

Vu que Jolie n'est pas d'origine britannique, elle ne peut pas hériter du titre de "Dame", mais il s'agit d'une distinction honorifique.

Angelina aurait déclaré : "Recevoir un honneur en rapport avec une politique étrangère compte beaucoup à mes yeux, car c'est à cela que je désire dédier ma vie active. Travailler sur la lutte contre les violences sexuelles dans les conflits avec des femmes qui ont survécu au viol est un honneur en soi. Je sais que parvenir à notre but demandera toute une vie, et je vais y dédier toute la mienne."

Camilla, Duchess of Cornwall, Angelina Jolie

John Stillwell - WPA Pool/Getty Images

Ce n'était pas la première (et ce ne sera sûrement pas la dernière) rencontre d'Angelina avec la famille royale d'Angleterre.

Jolie a rencontré Camilla, duchesse de Cornouailles, après que l'actrice engagée a fait son discours au sommet pour mettre fin à la violence sexuelle qui s'est tenu à Londres.

L'actrice de 39 ans, envoyée spéciale des Nations Unies, s'est rendue à Clarence House jeudi soir où l'a rejointe le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, pour y retrouver l'épouse du Prince Charles À en juger par la photo où Angelina et Camilla se font un grand sourire sincère, ces dames semblaient ravies de se rencontrer.

Visit NBCNews.com for breaking news, world news, and news about the economy

Mettre fin à la violence sexuelle est une cause pour laquelle la duchesse est très engagée. Camilla a rendu visite à des centres d'aide aux victimes de viol dans tout le Royaume-Uni, où elle a parlé aux survivantes et a été très touchée par leurs expériences. Jolie a co-organisé le sommet international pour mettre fin à la violence sexuelle dans les conflits, qui s'est tenu pendant quatre jours et a suggéré des moyens de sensibiliser l'opinion aux représentants d'une centaine de pays.

L'actrice oscarisée a continué de parler de ses efforts humanitaires dans l'émission de Ronan Farrow sur MSNBC, Ronan Farrow Daily vendredi, où elle s'est exprimée sur la crise entraînée par la violence sexuelle dans les conflits et a expliqué ce qui l'avait poussée à s'impliquer.

"C'est en rencontrant les victimes de viols, en écoutant leurs histoires et en me rendant compte que rien n'avait été fait, que peu de gens avaient été condamnés ou tenus responsables d'un crime aussi horrible. Et comme on l'a dit avant que les caméras ne commencent à tourner, c'est lié aux problèmes des réfugiés, à tous les problèmes mondiaux", a-t-elle déclaré.

Angelina Jolie

Lefteris Pitarakis - WPA Pool/Getty Images

"Je pense que l'une des choses les plus importantes à retenir de ce sommet, c'est de dire : «On ne dit pas qu'il s'agit du problème le plus important. C'est important à nos yeux, c'est important aux yeux de nombreuses personnes, mais c'est aussi au centre de toutes les violences contre les femmes et toutes les injustices du monde.»"

"Et le sommet était une façon de nous pencher sur un problème de façon très concentrée, de voir comment on pouvait, pour la première fois, rassembler des survivantes, des docteurs sur le terrain, des OGN, des responsables gouvernementaux, les Nations Unies, tous sous le même toit pour parler des mêmes problèmes, dans différents pays, et s'assurer qu'on remue ciel et terre pour qu'on aborde ce problème dans son intégralité."

Le sommet international pour mettre fin à la violence sexuelle dans les conflits a demandé deux ans d'organisation.

Le premier jour du sommet, Jolie a déclaré aux journalistes qu'Hague et elle avaient raconté l'histoire d'une femme qu'ils avaient rencontrée en Bosnie, qui avait encore honte de dire à son fils qu'elle avait été violée. "Cette journée est pour elle", a déclaré Jolie. "Nous pensons qu'il s'agit vraiment d'un sommet semblable à nul autre."