• Share
  • Tweet
  • Share
Gwyneth Paltrow

Instagram

Au moins, Gwyneth Paltrow a l'esprit ouvert...

Dans l'édition du 29 mai de Goop, l'actrice de Mortdecai, 41 ans, a révélé qu'elle était "fascinée par la science étudiant l'énergie de la conscience et ses effets sur la matière". Elle cite un livre qu'elle a particulièrement aimé du scientifique japonais Masaru Emoto, Les Messages cachés de l'eau. "Je possède depuis longtemps le livre du Dr Emoto expliquant que la négativité peut changer la structure de l'eau, comment les molécules se comportent en fonction des mots ou de la musique exprimés autour d'eux", écrit-elle.

Le travail d'Emoto a souvent été critiqué par d'autres scientifiques et est considéré comme de la pseudoscience.

Cela n'a pas empêché l'actrice oscarisée et maman de deux enfants de demander à son ami, le Dr Habib Sadeghi, d'expliquer la théorie d'Emoto.

"Le scientifique japonais Masaru Emoto a pratiqué des expériences fascinantes sur l'effet que les mots peuvent avoir sur l'énergie dans les années 90", écrit-il. "Au cours de ses expériences, Emoto a versé de l'eau pure dans des fioles étiquetées avec des mots négatifs comme «Je te déteste» ou «Peur». Au bout de 24 heures, l'eau était gelée et non plus cristallisée au microscope : elle contenait des masses grises et difformes au lieu de beaux cristaux ressemblant à de la dentelle. Après cela, Emoto a placé des étiquettes disant «Je t'aime» ou «Paix» sur des fioles d'eau polluée, et au bout de 24 heures, elles ont produit des cristaux étincelants et parfaitement hexagonaux."

Emoto a testé le pouvoir des mots parlés au cours d'une autre expérience. Pour se faire, il a placé deux tasses de riz cuit dans deux bocaux et a remis le couvercle dessus, en écrivant "Je te remercie" sur l'un des bocaux et "Je t'ai eu" sur l'autre. Les bocaux ont été placés dans une classe d'école, explique le Dr Sadeghi, et on a demandé aux écoliers de dire les mots écrits sur l'étiquette au bocal correspondant deux fois par jour. "Au bout de 30 jours, le riz dans le bocal qui était constamment insulté est devenu une masse noire et gélatineuse", a-t-il dit. "Le riz dans le bocal que l'on remerciait était aussi blanc et léger qu'au premier jour."

Un peu tiré par les cheveux, vous ne trouvez pas ?