• Share
  • Tweet
  • Share
Justin Bieber, Cannes

Vittorio Zunino Celotto/Getty Image

Ce n'est pas la semaine de Bieber.

Quelques jours à peine après qu'une vieille vidéo a fait surface montrant le chanteur utilisant le mot qui commence par N ("niggar", soit "nègre"), une deuxième vidéo montrant Bieber ayant des propos racistes se retrouve en ligne.

Dans une vidéo obtenue par TMZ, Bieber, 14 ans, fait la parodie de sa propre chanson "One Less Lonely Girl" en répétant le mot qui commence par N. "One less lonely n**** / One less lonely n**** / One less lonely n****", chante la star dans la vidéo en riant et souriant. Il ajoute : "Si je te tue, je ferai partie du KKK."

La nouvelle vidéo a poussé l'équipe juridique de Bieber à s'impliquer quant à savoir qui au juste a diffusé cette vidéo raciste, "vu qu'il s'agit d'une propriété volée, et il y a une tentative d'extorsion par cette personne qui tente d'obtenir une somme d'argent considérable de Justin", a dit une source à E! News.

Justin Bieber

Xposure/AKM-GSI

La nouvelle vidéo est la deuxième à sortir cette semaine. Après la sortie de la première vidéo il y a quelques jours, Bieber a fait une déclaration pour s'excuser de son comportement passé.

"Enfant, je ne comprendais pas la puissance de certains mots, ni à quel point ils peuvent blesser", a dit la star de 19 ans. "Je pensais que je pouvais répéter ces mots insultants et ces blagues, et je n'ai pas réalisé à l'époque que ce n'était pas drôle et que mes actes ne faisaient que faire perdurer l'ignorance. Grâce à mes amis et ma famille, mes erreurs m'ont enseigné une leçon, j'ai grandi, et je me suis excusé pour ces erreurs. Maintenant que ces erreurs du passé sont devenues publiques, je dois m'excuser à nouveau auprès de tous ceux que j'ai offensés. Je suis vraiment désolé."

Il a continué : "Je prends mes amitiés avec les gens de toutes les cultures très au sérieux, et je m'excuse d'avoir offensé ou blessé quiconque avec mon erreur puérile et inexcusable. J'étais un gamin, et je suis un homme désormais qui connaît sa responsabilité envers le monde et ne recommettra pas la même erreur. L'ignorance n'a pas sa place dans notre société et j'espère que partager mes erreurs peut empêcher d'autres de commettre ces mêmes erreurs à l'avenir. J'ai réfléchi longtemps à ce que je voulais dire, mais dire la vérité est toujours la bonne solution. Il y a cinq ans, j'ai commis une erreur immature et idiote, et je remercie mes proches de m'avoir aidé à tirer une leçon de ces erreurs de jeune homme. Une fois de plus... je suis désolé."