• Share
  • Tweet
  • Share
Kendall Jenner, Interview Magazine

Interview Magazine

Kendall Jenner est peut-être mannequin, mais elle porte très peu de vêtements dans le magazine Interview.

La star de L'incroyable famille Kardashian de 18 ans pose en effet sans le haut dans le dernier numéro du magazine. Et on la découvre avec des tenues plus ou moins légères sur les pages glacées du mensuel.

Comme on peut s'y attendre, le shooting est aussi intrigant que l'interview vérité qui l'accompagne.

"Quand j'étais petite, je mentais toujours sur des choses ridicules", a admis la jeune brunette. "À la maternelle ou au CP, je disais aux gens qu'il y avait des tigres qui vivaient dans mon grenier et que j'avais une chambre remplie d'or." Et ce n'est pas tout ce que la petite Kendall a inventé. "Je disais aux gens que j'étais originaire d'Hawaï mais j'avais un accent du Sud. Je n'arrêtais pas de mentir sans raison, mais en grandissant, je me suis dit : «Pourquoi je mens à tout le monde ?» J'entendais les autres mentir et je me disais : «T'as l'air ridicule.» Alors j'ai arrêté. La seule personne à qui je mens maintenant, c'est ma petite sœur [Kylie Jenner], quand je lui pique ses fringues."

Kendall Jenner, Interview Magazine

Interview Magazine

Et par coïncidence, Kendall a trouvé son âme sœur à l'école, en la personne d'un petit garçon qui aimait aussi mentir. "Mon premier amour était un garçon de maternelle qui m'a dit qu'il avait aussi des tigres dans son grenier", a expliqué la star de télé-réalité. "Je ne rigole pas. J'ai fait : «On a un point commun !» On s'est tout de suite bien entendus."

Et petite déjà, Kendall rêvait de devenir mannequin.

"Pour tout vous dire, c'est exactement ce que je voulais faire", a expliqué la mannequin en herbe, qui a déjà défilé sur les podiums de New York, Londres et Paris. "J'admirais toujours les top-modèles, c'était mes héroïnes."

Kendall Jenner, Interview Magazine

Interview Magazine

Elle remercie son père, le champion olympique de décathlon Bruce Jenner, de lui avoir inculqué une certaine confiance en soi, très tôt dans la vie.

"Mon père est toute ma vie. Il nous faisait toujours des discours délirants, à moi et Kylie, quand on était petites. Il nous donnait des conseils à suivre dans la vie", déclare Kendall, qui a défilé pour Chanel et Marc Jacobs. "«Sois ambitieuse, travaille dur.» Mes parents nous ont appris, à Kylie et moi, à être bosseuses. C'est quelque chose que j'apprécie."

Qu'est-ce que les gens seraient surpris d'apprendre sur Kendall aujourd'hui ?

"Je n'ai pas de tigres dans mon grenier", dit-elle avec humour. Reprenant son sérieux, elle ajoute : "Je pense que les gens doivent penser que moi, ou tous les gens de ma famille, n'apprécions pas notre chance, mais j'ai appris à apprécier chauque instant. J'absorbe tout. Je suis un peu bizarre. J'aime aller dehors, seule le soir, regarder les étoiles et le ciel, je prends plaisir à regarder ça. Je ne suis pas trop étrange, mais parfois, si."