Shakira, Ocean Drive

KAYT JONES/RCA RECORDS

En dépit de quelques remarques mal reçues (mais qu'elle a clarifiées depuis), Shakira trouve que "le partage des pouvoirs est à peu près équilibré" dans sa relation avec son chéri, Gerard Piqué.

"Il faut savoir donner et recevoir si vous voulez que votre relation marche à long terme", explique la belle Colombienne, qui est superbe à la une du magazine Ocean Drive pour son numéro spécial "Femmes d'influence".

L'interprète de "Hips Don't Lie" a fait les gros titres en mars quand elle a expliqué la raison pour laquelle elle avait enregistré son duo avec Rihanna, disant que c'était de la faute de son boyfriend.

"Il est très territorial, et vu qu'il ne me laisse plus faire de clips avec des hommes, je dois me tourner vers les femmes", avait-elle dit à Billboard.

Shakira, Gerard Pique

GTRES/FAMEFLYNET PICTURES

Elle a clarifié par la suite qu'elle plaisantait et a réitéré son explication dans le magazine Ocean Drive. "C'est marrant, je faisais vraiment de l'humour quand j'ai dit ça, il fallait le prendre à la légère. J'ai été surprise qu'on les prenne aussi sérieusement dans la presse."

"Gerard ne me donne pas d'ordre", a-t-elle insisté. "On discute de tout ensemble, comme la plupart des gens en couple, j'imagine. Nous avons une belle relation et nous nous faisons mutuellement confiance."

Ils ont un enfant ensemble, un fils appelé Milan Piqué Mebarakné en janvier 2013. La chanteuse a avoué qu'elle avait changé depuis qu'elle était devenue maman.

"Tout est différent. Le plus grand changement, c'est que je pense beaucoup plus à l'avenir maintenant, comment sera le monde pour lui quand il grandira", explique-t-elle. "Et on profite pleinement du moment présent."

Shakira, Rihanna

Instagram

Qu'a-t-elle retenu de sa collaboration avec Rihanna pour le clip super sexy "Can't Remember to Forget You" ?

"C'était l'éclate, franchement", révèle-t-elle. "J'imagine que vu de l'extérieur, on a l'air de deux divas, mais quand on s'est retrouvées, on s'est rendu compte qu'on avait beaucoup de choses en commun : on est deux filles d'une petite ville des Caraïbes, on est restées très terre-à-terre finalement et on aime s'éclater."

Mais est-ce que la chanteuse terre-à-terre est restée proche de ses racines colombiennes ?

"J'y retourne deux fois par an, pas aussi souvent que je le voudrais à cause de mon emploi du temps, mais je m'identifie toujours beaucoup à ma culture", déclare-t-elle. "Cette année, quand j'y suis allée pour inaugurer mon école, on a fait faire un passeport colombien à Milan. Je veux qu'il puisse connaître et s'identifier avec cette partie de ses origines et de sa culture car elle est belle, riche et pittoresque."

  • Share
  • Tweet
  • Share