• Share
  • Tweet
  • Share

Tori Spelling et Dean McDermott ne cachent rien dans True Tori de Lifetime.

Lors d'une séance de thérapie de couple du 9 avril, McDermott s'est plaint des relations sexuelles peu fréquentes avec sa femme. "Nous avons quatre enfants, alors, en matière de sexe, il y a eu des hauts et des bas", a-t-il expliqué. "Je crois qu'on peut dire ça, non ?" Spelling désapprouve en disant : "Nous avions une relation merveilleuse et une vie sexuelle épanouie."

"On avait des relations une fois toutes les deux semaines", le présentateur de Chopped Canada a-t-il rétorqué. "Ça n'était pas fantastique."

Spelling jette les bras en l'air en signe de défaite, mais McDermott ne comprend pas pourquoi son honnêteté est si contrariante. "Quoi ? Qu'est-ce que j'ai dit ?" demande-t-il. La psy lui dit alors : "Dean, votre attente de ce que le mariage est censé être sexuellement, c'est comme un conte de fées." La star de Mystery Girls éclate alors en sanglots et dit : "Je ne lui donnerai jamais assez de sexe. Il ne sera jamais heureux avec moi seulement."

"Je suis insatiable", McDermott admet-il. "Le sexe était une échappatoire, comme les drogues et l'alcool."

En décembre, McDermott a eu une liaison à Toronto avec Emily Goodhand, 28 ans. Il a ensuite fait une cure de désintoxication contre l'addiction au sexe. "Ce que je ne comprends pas, c'est : pourquoi elle ?" Spelling demande-t-elle.

"Elle ne m'attirait pas", son mari répond-il. "C'était simplement un corps chaud."

McDermott dit que son "pire cauchemar" s'est réalisé quand il a trompé sa femme, mais Spelling se demande si c'est seulement parce qu'il a "été pris" en flagrant délit. "Je suis en colère", dit-elle au psy. "Je suis très en colère."

True Tori de Lifetime débute aux États-Unis mardi à 22 h.