Amanda Bynes, Mugshot

AKM-GSI

Amanda Bynes a fait une accusation très grave contre la police de New York ce week-end quand elle a tweeté qu'un officier de police l'avait sexuellement agressée au cours de son arrestation de jeudi.

Mais mardi, après avoir mené sa propre enquête, la police de New York a répondu aux accusations de l'actrice et a nié tout comportement déplacé.  

"Les enquêteurs de la police des polices de New York n'ont trouvé aucune preuve corroborant les accusations de Mlle Bynes", a déclaré le préfet adjoint de police, Paul J. Browne, à E! News dans un communiqué de presse. "Au contraire, un témoin civil crédible qui était avec les policiers pendant toute l'affaire a déclaré aux enquêteurs que personne n'avait touché Mlle Bynes de façon déplacée ou n'avait commis de faute professionnelle."

L'actrice de 27 ans, qui a connu la gloire enfant, a été arrêtée jeudi pour possession de marijuana et aurait jeté une pipe à eau par la fenêtre de son appartement new-yorkais, mais sa version des faits est un petit peu différente. "Je suis vraiment outrée par tout ça, mais fière de n'être ni une droguée ni une alcoolique", a-t-elle tweeté lundi. "J'attaque la police de New York en justice pour avoir pénétré chez moi de façon illégale, pour avoir déclaré que je me drogue et que j'ai essayé de dissimuler un appareil pour fumer, ce qui est absolument faux."

Elle est attendue au tribunal le 9 juillet.

  • Share
  • Tweet
  • Share