Snoop Dogg, MTV Movie Awards

Jason Merritt/Getty Images

Snoop Lion avait la rage à l'époque.

"Enfant, je rêvais d'être un mac, je rêvais d'avoir des voitures et des vêtements et les pétasses qui allaient avec", a dit le chanteur de reggae, mieux connu sous son nom de rappeur, Snoop Dogg, dans le dernier numéro de Rolling Stone, "Je me suis dit, «P----n, faut que je le fasse."

Et donc, tout en se vantant sur l'air de "P.I.M.P." de 50 Cent de 2003, c'est exactement ce qu'il fit, mais on est loin du personnage de Huggy les bons tuyaux dans le film Starsky et Hutch.

"J'ai monté une organisation," se souvient Snoop. "J'ai organisé une tournée Playboy, et j'avais un bus avec 10 pétasses qui me suivait. Je pouvois virer une pétasse, b----r une pétasse, m'en faire une nouvelle : c'était mon programme."

Mais, à l'entendre dire, sa façon de faire n'était pas si mal que ça...

"Je faisais comme si j'allais prendre l'argent de la pétasse, mais je le lui laissais," dit-il. "Ce n'était pas une question d'argent ; c'était une question de fascination, celle d'être un mac."

Durant toute cette période, Shante, la femme de Snoop depuis presque 15 ans, "a dû supporter tout ça", se souvient le père de trois enfants, dont le vrai nom est Calvin Broadus. "Et au jour d'aujourd'hui, je l'aime toujours car elle aurait pu m'abandonner, mais elle est restée à mes côtés. Alors, quand j'ai décidé d'arrêter, elle était toujours là."

Au moins, le rap aura plutôt bien marché pour lui pendant toutes ces années.

  • Share
  • Tweet
  • Share