• Share
  • Tweet
  • Share
Sean Diddy Combs

Chelsea Lauren/WireImage

Demandez à Sean "Diddy" Combs, tout est une question de dollars !

Alors il n'est pas surprenant que Forbes l'ait classé No. 1 sur sa liste annuelle des cinq artistes les plus riches du hip-hop, avec des revenus nets estimés à 580 millions de dollars.

La majorité de cet argent, selon le magazine, lui vient de son empire en expansion constante, et surtout de son contrat à 9 chiffres avec la vodka Ciroc.

Et on dirait que rien n'arrête ce type.

À la deuxième place, on trouve Jay-Z, qui a touché près de 475 millions de dollars.

Une grande partie de ces revenus provient de la vente de sa ligne de vêtements Rocawear en 2007 au groupe Iconix Brand pour la somme de 204 millions de dollars. La mari de Beyoncé a également des parts dans l'équipe des Brooklyn Nets et dans la toute nouvelle arène de Brooklyn, le Barclays Center ; ses parts de Roc Nation et ses contrats promotionnels avec une ribambelle de marques dont Budweiser, le cognac D'ussé et Duracel arrondissent ses fins de mois.

À la troisième place, on trouve Dr. Dre avec 350 millions de dollars dans son compte en banque. La majorité de ses actifs vient de la vente de 51 % de la marque de casques audio Beats by Dr. au fabricant de combinés HTC pour 300 millions de dollars.

Pour finir le haut du classement, on trouve le magnat de Cash Money/Young Money, Bryan Birdman Williams, et le rappeur 50 Cent.

Ce premier a gagné une somme estimée à 110 millions de dollars grâce aux tubes générés par les grands artistes de son label comme Lil Wayne et Nicki Minaj. Et ce dernier a touché 125 millions de dollars grâce à plusieurs contrats promotionnels et pour avoir prêté sa musique à plusieurs jeux vidéos ou autres.