• Share
  • Tweet
  • Share
J.J. Abrams, Star Wars

LucasFilms, Ethan Miller/Getty Images

Maintenant qu'il s'est décidé à visiter une galaxie très, très lointaine, J.J. Abrams essaie de savoir ce qu'il va faire avec, quand il arrivera sur place.

Le réalisateur s'est confié au magazine britannique (bien nommé) Empire sur les défis liés à la réalisation de Star Wars : Episode VII, maintenant qu'il a officiellement accepté de travailler dessus avec le scénariste Michael Arndt.

Quand on a demandé à ce fan invétéré de Star Wars s'il comptait approcher l'ère post-Jedi avec la même objectivité qu'il avait abordé Star Trek, Abrams a admis qu'il cherchait doucement sa voie.

"Je ne sais pas trop, car on vient tout juste de commencer. Alors c'est une grande question à laquelle je ne pourrai répondre quand je saurai quelle est la question. Il y a plus de questions que de réponses pour l'instant, mais pour moi, elles ne sont pas vraiment dissemblables. Bien que j'aborde les deux films avec des perspectives différentes, je dois dire qu'ils sont tous les deux passionnants", a-t-il déclaré. "Et bien que je n'aie jamais été fan de Star Trek, je sentais qu'il y avait une version du film qui me passionnerait, où je me dirais : «C'est cool, ça tient la route, j'irais bien voir ça.»"

Le réalisateur a aussi suggéré que, comme sa passion pour Star Trek l'a aidé à relancer la série avec succès, sa passion pour l'univers que George Lucas a créé servira à le guider dans l'histoire de cette franchise très appréciée.

"Comment on va y arriver, quels choix on va faire, qui va être dedans, je savais qu'il faudrait trouver la solution à toutes ces choses, mais ça partait d'une passion indescriptible et gutturale à la base pour ce qui pourrait se faire", a élaboré Abrams. "Je ressens la même chose pour Star Wars. Je sens une certaine soif pour ce que j'aimerais voir, et c'est un très bon point de départ. Les films, les mondes ne pourraient pas être plus différents, mais le sentiment de tenir quelque chose d'incroyable, c'est vraiment le point commun qui les relie."

Bien qu'on ignore s'il continuera à réaliser les aventures futures du vaisseau Enterprise après Star Trek Into Darkness, cet été, Abrams a révélé qu'il avait beaucoup de soutien inattendu de la part du meilleur ami de Lucas, Steven Spielberg, pour relancer Star Wars.

"Je dois dire que Steven était très encourageant vis-à-vis deStar Wars. C'est drôle parce que je lui en ai parlé, et il savait tout ce qui se passait", a-t-il déclaré au magazine.

Tout ce qu'on peut dire à J.J., c'est : "Que la Force soit avec toi."