Lindsay Lohan

Valerie Macon/Getty Images

Lindsay Lohan a des ennuis. Une fois de plus.

L'actrice de 26 ans a été mise en garde à vue pour conduite imprudente et mensonge à un policier mardi au commissariat de Santa Monica, après quoi elle a été relâchée et renvoyée chez elle.

Dans son avenir très proche se trouvent 90 jours de réhabilitation fermée, 30 jours de travaux d'intérêt général, 18 mois de psychothérapie, des amendes et réparations pour l'autre conducteur.

Lohan n'a pas contesté l'inculpation lundi aux chefs d'accusation mentionnés ci-dessus, suite à un accident de voiture l'été dernier, après lequel les autorités ont déterminé qu'elle était bel et bien au volant malgré son affirmation initiale du contraire.

"Comme vous le savez, lundi, le tribunal a expliqué les conditions de la liberté surveillée", qui exigent que la star de Liz & Dick se présente pour être enfermée sous sept jours, comme l'a dit l'avocat de Lohan Anthony Falangetti à E! News en exclusivité. "Et bien sûr, Lindsay s'engage à obéir au tribunal et a fait ce qu'on lui a demandé."

Lohan doit fournir la preuve au tribunal avant le 2 mai qu'elle s'est inscrite dans un programme de traitement en interne.

Pendant ce temps, bien qu'elle ait été photographiée dans une voiture qui semblait s'approcher de l'AV Club à Hollywood, Lohan a affirmé qu'elle n'était pas sortie faire la fête mardi soir, quelques heures après une apparition au tribunal mouvementée : à son arrivée, elle s'est fait couvrir de paillettes, et à sa sortie, son père a crié après son avocat.

"Elle s'en sort bien", a dit Falangetti de sa cliente. "Je suis heureux de comment ça s'est passé lundi, et Lindsay va maintenant tourner la page."

  • Share
  • Tweet
  • Share