• Share
  • Tweet
  • Share
Sofia Vergara, Vogue

Mikael Jansson/Vogue

Sofia Vegara ne serait pas contre agrandir sa famille, mais ses seins sont très bien comme ils sont, merci beaucoup.

Dans le numéro d'avril de Vogue, l'actrice de Modern Family parle de son désir d'avoir des enfants, en plus de son fils de 21 ans, Manolo González, et elle révèle qu'elle est suivie par un spécialiste des problèmes de fertilité pour que ça arrive, vu qu'à 40 ans, son horloge biologique s'affole.

"Je dois faire attention à ce que je mange parce que je congèle mes ovules !" a déclaré Vergara au magazine.

La belle Colombienne a ajouté qu'elle avait commencé un traitement consistant à prendre des pilules d'hormones, suivies par des injections d'hormones.

"Ils veulent récupérer autant d'ovules viables que possible, parce que normalement, on en produit, mais ils ne sont pas bons", a-t-elle déclaré en parlant des difficultés auxquelles elle doit faire face à son âge. "Ils doivent être parfaits, parfaits, parfaits. Mon petit ami [et fiancé Nick Loeb] a 37 ans, il est plus jeune que moi, et n'a jamais eu d'enfant. Alors..."

Au cours de cette interview dans Vogue, pour leur numéro annuel sur la forme, Vergara n'a pas pu s'empêcher d'aborder le sujet qui obsède tous ses fans masculins : ses courbes dangereuses, évidemment.

Elle a admis qu'avoir une poitrine généreuse a toujours été compliqué, surtout pour trouver des vêtements à sa taille.

Michelle Obama, April 2013 Vogue Cover

Annie Leibovitz/Vogue

"Une fille normale essaierait une robe et repartirait avec. Pour moi, il faut que ce soit une armure", a déclaré l'actrice plantureuse. "Mes robes sont de vraies œuvres d'art à l'intérieur parce que j'ai 40 ans, j'ai eu un bébé et que je fais du 85F. Et malgré tout, ils sont vrais."

"Quand ils sont faux, vous retirez votre soutien-gorge et ils sont toujours là, impeccables ! Moi — non, alors je dois les relever !" Vergara a continué d'expliquer, avec une pointe de frustration dans la voix. "Je dois remonter mes robes jusque-là pour que les soutifs... ah, c'est tout un truc !"

Pour choisir ses vêtements, Sofia a avoué qu'elle se fiait à une poignée de créateurs, dont Roberto CavalliVera Wang et Donna Karan, parmi les plus connus, ces deux derniers créent d'ailleurs des robes sur mesure pour elle.

Pour lire l'intégralité de l'interview dans Vogue, cliquez ici.