Sarah Jessica Parker

Theo Wargo/Getty Images for HBO

Vous vous êtes déjà demandé comment Sarah Jessica Parker arrivait à marcher avec ses Manolo Blahnik à très hauts talons comme si elle portait une paire de baskets ?

Le nom de la star est devenu synonyme des chaussures vertigineuses du créateur, véritable péché mignon de Carrie Bradshaw dans Sex and the City. Mais l'actrice a payé de sa personne la passion de son personnage pour ces chaussures de luxe. Lors d'une récente interview avec The Edit, le magazine en ligne de Net-à-Porter, Parker s'est confiée sur le prix payé par ses orteils après avoir porté des talons aiguilles pendant des années.

"Je courais en talons", a-t-elle expliqué. "Je travaillais 18 heures par jour et je ne les enlevais jamais. Je portais de magnifiques chaussures, certaines mieux faites que d'autres, et je ne me suis jamais plainte."

Ce n'est qu'après s'être foulé la cheville sur le tournage de Mais comment font les femmes ? qu'elle a enfin pris conscience de l'étendue des dégâts causés par les talons.

"Je suis allée voir un podologue et il m'a dit : «Votre pied fait des choses qu'il ne devrait pas faire. Cet os ici… C'est vous qui l'avez créé. Il n'est pas à sa place.»"

Pour Parker, ce sont les chaussures à prix plus abordable et à la semelle en plastique qu'elle portait sur le tournage de Mais comment font les femmes ? qui sont responsables de sa foulure à la cheville. Mais ça ne veut pas dire qu'elle arpente encore les rues de New York en Manolo.

"C'est triste, parce que mes pieds m'ont emmenée partout mais ils ont fini par dire : «Tu sais quoi ? On est vraiment fatigués, tu pourrais t'arrêter et ne pas nous habiller de chaussures de pacotille ?»"

Sarah Jessica Parker sort toujours les talons hauts pour le tapis rouge, mais on est sûrs qu'elle ne met plus de chaussures avec des semelles en plastique !

  • Share
  • Tweet
  • Share