• Share
  • Tweet
  • Share

Le Harlem Shake ne plaît visiblement pas à tout le monde.

Quelques jours après que des passagers ont filmé leur version de la danse populaire à bord d'un avion (une enquête a depuis été ouverte pour déterminer si les mesures de sécurité ont été respectées), 15 mineurs australiens ont été licenciés de leur poste hautement rémunéré pour une version souterraine du célèbre Harlem Shake.

Selon le West Australian, la société minière australienne Barminco a renvoyé les employés après la mise en ligne sur YouTube d'une vidéo sur laquelle on peut voir au moins huit mineurs se trémousser dans la mine d'or d'Agnew, violant apparemment les mesures de sécurité.

Dans la lettre de licenciement, Barminco estime que cette vidéo, pour laquelle plusieurs des employés ont retiré leurs protections et se sont mis torse nu, est une violation de ses "valeurs fondamentales de sécurité, d'intégrité et d'excellence".  La direction a également banni les employés à vie de tous les autres sites de Barminco à travers le monde.

Selon Barminco, tandis que huit hommes ont pris part à la vidéo, sept autres regardaient la scène, et ceux-là ont également été renvoyés. Certains des employés songeraient à lancer des poursuites pour retrouver leur poste.

Un représentant de Barminco n'a pas pu être joint pour commenter.

Des milliers de vidéos de gens dansant le Harlem Shake ont été mises en ligne ces dernières semaines et sont devenues virales, y compris celles de Josh Duhamel, Jon Stewart et de LeBron James, superstar de la NBA, pour n'en citer que quelques-unes.