• Share
  • Tweet
  • Share
Century 16 movie Theatre, James Holmes

Thomas Cooper/Getty Images

Au moins 12 personnes sont mortes et 59 ont été blessées quand un homme a ouvert le feu sur la foule qui assistait à une séance de The Dark Knight Rises dans le Colorado après minuit, vendredi matin, a confirmé un porte-parole de la police.

Selon plusieurs témoins, vers 0h30, un homme avec un masque à gaz s'est tenu devant les spectateurs qui assistaient à la projection du film, dans un multiplexe d'un centre commercial de la ville d'Aurora, et a commencé à tirer. Il a lâché une bombe lacrymogène avant d'ouvrir le feu.

Dix personnes ont apparemment été tuées sur place, et les autres sont décédées dans les hôpitaux des environs des suites de leurs blessures. Parmi les victimes se trouvaient un enfant de 6 ans et un membre de l'Air Force, selon un porte-parole du Pentagone. Le plus jeune blessé était un bébé de trois mois, qui a été soigné à l'hôpital et a pu rentrer chez lui.

Un homme a été arrêté sur le parking derrière le multiplexe, a déclaré le porte-parole de la police, Frank Fania, aux journalistes.

Le suspect, que la police n'a pas immédiatement identifié mais qui aurait dans les 20 ans, portait apparemment un gilet pare-balles et avait un fusil, un revolver et un couteau. Un autre fusil aurait été découvert dans la salle de cinéma. [Les autorités ont maintenant découvert l'identité du suspect : James Holmes, 24 ans, un étudiant en neurosciences de l'université du Colorado, originaire de San Diego].

"Il n'a opposé aucune résistance. Il ne s'est pas débattu", a déclaré Fania.

Les autorités ont également confirmé que le tireur semblait avoir agi seul.

Visit NBCNews.com for breaking news, world news, and news about the economy

Des témoins oculaires ont déclaré à NBC que le tireur, qui était apparemment déguisé comme un des personnages du film, aurait poussé la porte de sortie et aurait lancé une bombe lacrymogène dans la salle avant d'avancer parmi la foule et de tirer au hasard.

"Je n'ai jamais rien vu d'aussi foudroyant", a déclaré Jennifer Seeger, avant d'ajouter qu'elle pensait que la présence de cet homme faisait "partie du spectacle" et qu'à un moment, il a pointé son arme sur elle.

"Il y avait des corps partout, des gens blessés partout", s'est-elle rappelée. "C'était la pagaille complète."

Une porte-parole d'un hôpital local a confirmé que toutes les victimes avaient été blessées par balles, certaines n'étant que légèrement blessées et d'autres dans un état critique.

Le FBI s'est maintenant joint à l'enquête.

Dans un communiqué de presse, Warner Bros., le studio qui a produit le film, a déclaré : "Warner Bros. est extrêmement triste d'apprendre cet incident choquant. Nous présentons toutes nos sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes de cette tragédie."