• Share
  • Tweet
  • Share
Terrence Howard, Michelle Ghent

Michael Buckner/Getty Images for Bin

Voilà, il a joué la carte du racisme.

Trois semaines après que sa femme, avec qui il est brouillé, a demandé une ordonnance restrictive contre lui, Terrence Howard se venge, en accusant Michelle Ghent de lui avoir lancé des insultes racistes plusieurs fois pendant leur union courte et apparemment tumultueuse.

Voilà ce qu'on sait.

Selon les documents du tribunal déposés vendredi et obtenus par E! News, l'acteur de 42 ans affirme que son ancienne bien-aimée (qui n'est pas afro-américaine, comme il le fait remarquer) l'a souvent traité du mot commençant par un N et lui a lancé d'autres insultes racistes. Elle l'a par exemple traité de "singe".

PLUS D'INFOS : voir les documents du tribunal

L'ancienne star de Collision (qui, ironie du sort, joue Nelson Mandela dans le film Winnie) a affirmé que son épouse de 34 ans, qu'il a épousée en secret en janvier 2010, lui a crié une fois qu'elle n'avait "jamais voulu épouser un n---e", et ne voulait pas "être la belle-mère de gamins n----s".

Il a aussi affirmé que Ghent lui a dit avoir "beaucoup d'amis russes" qui pourraient le "descendre" s'il se tournait vers les autorités.

Ghent a demandé le divorce en février dernier après un an de mariage, citant l'incompatibilité d'humeur.

Mais on n'a pas réalisé à quel point les choses s'étaient envenimées entre eux avant que Ghent n'obtienne une ordonnance restrictive provisoire le 6 décembre, affirmant que Howard l'avait agressée et menacée de la tuer à plusieurs reprises.

Howard, qui n'a pas le droit d'être à moins de 100 mètres de Ghent jusqu'à leur prochaine audience le 17 janvier, a réfuté les accusations, niant avoir levé la main sur elle et affirmant qu'elle l'avait fait chanter, en le menaçant de rendre publics des "éléments privés" à moins qu'il ne la paye.

Cela dit, l'acteur a un passé de violence. Il a été arrêté en 2001 après avoir été accusé d'attaquer sa femme de l'époque, Lori McCommas. Il a ensuite plaidé coupable de trouble de l'ordre public, et le couple a divorcé.