Tom Cruise semble savoir y faire... à l'écran et dans la vie.

Lors de la campagne de promotion de la suite très anticipée Mission : Impossible - Protocole fantôme, la superstar a parlé à E! News en exclusivité sur son escalade de l'immeuble le plus haut du monde, de ce qui plaît à sa femme Katie Holmes, et de la vie à l'approche des 50 ans.

Voilà ce qu'il avait à dire.

À propos du tournage au 100e étage du Burj Khalifa à Dubai, le gratte-ciel le plus haut jamais construit, Cruise a dit que c'était un défi pour sa dernière Mission qu'il se devait de relever.

"[Le réalisateur Brad Bird] a dit : «On peut faire ça ?» Et j'ai dit : «On va trouver un moyen de le faire. On doit le faire !»", a raconté l'acteur. "C'était incroyable de voir ce qu'il a conçu pour cette scène... On a passé des mois à tenter de trouver comment la faire."

Au sujet de ces scènes, il a ajouté : "J'admire la narration, l'aspect sportif, et le désir de divertir un public et de créer des manières de le faire, et de le tenir en haleine, alors on espère qu'ils vont transpirer !"

Quant à savoir si Katie a trouvé ça sexy de regarder son mari suspendu à 1,5 km du sol pour un film, disons juste que Cruise avait envie de l'impressionner.

"C'est pour ça que je le fais", a-t-il dit en plaisantant. "Je ne pourrais pas le faire sans eux, mais j'ai fait des trucs comme ça toute ma vie... Pour Kate, c'est merveilleux de pouvoir partager ça avec elle et tous les enfants... elle sait que je m'entraîne beaucoup. Je ne fais pas ça comme ça. Il faut beaucoup de préparation, et il faut toute une équipe pour y arriver."

ET AUSSI : Vrai ou faux ? Des fans ont-ils vraiment été "engagés" pour applaudir l'arrivée de Tom Cruise en Inde ?

Voilà certains des temps forts de l'interview :

À propos de la célébrité et de son intimité :

"J'adore faire des films et être sur un plateau, et aussi être à la maison, nous avons notre vie privée", a dit l'acteur de 49 ans. "Je ne suis pas du genre à rester assis dans ma loge... J'aime bien être avec l'équipe et les autres acteurs... et quand Kate fait un film, j'aime bien être avec elle pour que notre famille soit réunie et puisse passer ce temps ensemble... Ce sont des moments que je chéris."

À propos du fait d'avoir galéré pour y arriver au début de sa carrière :

"J'ai eu de la chance. J'ai décroché un rôle à ma première audition, dans Le dernier clairon. Mais je me souviens quand j'étais sur le plateau du Dernier clairon, j'ignorais si j'allais pouvoir faire un autre film."

À propos de comment sa vie a changé après Le dernier clairon :

"Je me souviens quand j'ai travaillé sur Outsiders avec tous ces gars, et sur Risky Business avec [le réalisateur] Paul Brickman, et tout à coup, je faisais Top Gun et je travaillais avec [Paul] Newman. Je me souviens qu'en 1985, c'était fou pour moi."

À propos de ce à quoi les gens peuvent s'attendre (en dehors du babouin) en le voyant dans la version grand écran du hit de Broadway, Rock of Ages :

"Heureusement, tout l'entraînement que j'ai fait pour les cascades de [Mission], j'ai pu l'appliquer à ce projet, car j'ai dansé quatre heures par jour et chanté trois à quatre heures par jour pendant des mois", a dit la star de Jerry Maguire. "J'ai aussi dû trouver ma voix. Quel genre de qualité de voix il nous fallait pour cette voix très rock du personnage."

Quant à ce qu'il souhaite pour ses 50 ans, en juillet prochain, Cruise a dit qu'il était ravi de continuer à faire ce qu'il aime, en ce moment cela comprend la fin du tournage du drame One Shot, réalisé par le scénariste de Valkyrie, Christopher McQuarrie, qui avait aussi écrit The Usual Suspects.

Pour le moment, les fans de Cruise se réjouissent de le retrouver à faire l'impossible dans Protocole fantôme, qui sort en salles le 14 décembre.

  • Share
  • Tweet
  • Share