• Share
  • Tweet
  • Share
Madonna

Fame Pictures

Ne dites pas à Madonna que ses efforts humanitaires ont échoué.

Raising Malawi, la fondation créée par l'icône de la pop après qu'elle a adopté son fils David de la même république africaine, est en train de se regrouper après que 3,8 millions de dollars ont été versés pour construire une école pour jeunes filles, maintenant abandonnée, alors qu'il n'y a toujours rien de concret.

"Après mûre réflexion, la décision a été prise d'arrêter le projet de construction de la Raising Malawi Academy for Girls, comme on l'avait annoncé, au départ", déclare le cofondateur de l'œuvre de charité, Michael Berg, dans un communiqué.

Que va faire Madonna maintenant ?

Selon le New York Times, le conseil d'administration de la fondation Raising Malawi a été remplacé par un conseil d'urgence qui comprend Madonna et son manager. Le directeur exécutif de la fondation, Philippe van den Bossche, a quitté son poste en octobre après avoir dépensé des sommes considérables dans son intérêt personnel, comme une voiture avec chauffeur et un abonnement à un club de golf.

"Il y a une vraie crise de l'éducation au Malawi", déclare Madonna dans un communiqué, jeudi. "67 % des jeunes filles ne vont pas au collège, et c'est tout simplement inacceptable. Notre équipe travaillera dur pour les aider du mieux qu'elle le pourra."

"Bien que je sois fière de [certaines autres] réussites, cela me frustre de savoir que notre programme d'éducation n'avance pas plus vite que cela", ajoute-t-elle.

Le fondateur de Global Philanthropy Group, Trevor Neilson, que Madonna a consulté l'an dernier après avoir appris les problèmes avec sa fondation, a écrit au Times qu'un mystère entoure les 3,8 millions de dollars manquants. La majorité de cette somme aurait été versée pour concevoir des plans, payer des architectes et autres mesures préliminaires.

La fondation aurait collecté près de 18 millions de dollars, ces dernières années, et la Material Girl aurait versé près de 11 millions de dollars de sa poche pour aider à mettre le projet sur pied.

Quelques mois après avoir adopté sa fille Mercy en 2009, Madonna est retournée au Malawi pour ce qui semblait être la pose traditionnelle de la première pierre, avec tout un cérémonial, à l'endroit où serait érigée l'école, à Lilongwe, la capitale du Malawi.

Pour l'instant, les plans de l'école ont été abandonnés, et les responsables de Raising Malawi ont déclaré qu'ils verseraient l'argent à diverses œuvres de charité au profit de l'éducation des enfants dans le pays.