• Share
  • Tweet
  • Share
Justin Bieber

Kevin Kane/Getty Images

Inutile d'avoir été sur place pour savoir que toute cette histoire de soi-disant agression au jeu laser de Justin Bieber a été exagérée. Mais ça aide.

Michael Kwen, un des joueurs laser qui a assisté au non-incident, et qui a aussi été le confidant de Bieber après, a donné sa version de l'histoire à E! News en exclusivité.

Voilà ce qu'il a dit...

Selon Kwen, Bieber et la soi-disant victime de 12 ans ont tous deux émergé du labyrinthe du jeu laser. Le garçon est allé directement retrouver son père, et Bieber est allé retrouver Kwen.

"Il m'a dit qu'il avait percuté le gamin par accident en essayant de sortir du labyrinthe, en rentrant dans ses amis et lui en courant", a dit Kwen.

Alors que Kwen se disait qu'il n'y avait rien de grave ou d'inhabituel dans ce petit incident, le père du garçon, par contre, était beaucoup moins calme.

Selon Kwen, "Il criait, comme s'il était avocat... disant que Justin Bieber venait d'agresser son gamin."

"C'était un jeu laser normal, on se cogne toujours dans les gens", a dit Kwen, niant les rumeurs selon lesquelles une énorme mêlée aurait eu lieu, ou que l'incident, annoncé en premier par le blog ZackTaylor.ca, aurait été provoqué par des insultes homophobes.

Rien ne pourrait être plus loin de la vérité, selon lui.

"Il n'y a eu aucune insulte homophobe envers Justin Bieber, rien de tout ça... Je crois que [les médias] exagèrent tout, car en gros, il ne s'est rien passé."

"C'était juste un jeu laser normal. C'est drôle comme l'histoire ne cesse de changer. D'abord, c'était une gifle, ensuite un coup de poing, et ensuite des insultes homophobes. Rien de tout ça n'a eu lieu."

Voilà qui doit faire plaisir à Justin.