• Share
  • Tweet
  • Share
T.I., Clifford Harris

AP Photo/David Kohl

Même sauver une vie n'a pas pu éviter de la prison ferme à T.I.

Vendredi après-midi, un juge fédéral a rejeté la demande de clémence du rappeur, décidant de le renvoyer en prison fédérale pour avoir enfreint sa conditionnelle le mois dernier.

Sa peine cette fois-ci ? 11 mois derrière les barreaux.

Pour ceux qui font les comptes, c'est quatre mois de plus que ce qu'il avait été forcé de purger la première fois, pour son arrestation en 2007 pour détention d'armes, mais moins que les deux ans que l'accusation a demandés vendredi.

"Envoyez vos prières pour mon mari et notre famille ! Et merci à tous de votre soutien", a tweeté sa femme, qui a aussi un casier, Tameka "Tiny" Cottle, vendredi. "Quoi qu'il arrive, c'est la volonté de Dieu :)"

T.I., né Clifford Harris Jr, s'est attiré des ennuis le mois dernier, quand il a été arrêté à Los Angeles, soupçonné de détention illégale de drogue.

Au tribunal vendredi après-midi, T.I. a demandé au juge de ne pas le renvoyer en prison, admettant avoir "fait une bêtise" et demandant de l'aide pour son problème d'addiction, à la place de prison ferme. Malheureusement pour lui, sa demande n'a pas été entendue... ou alors le juge en avait marre.

Jeudi dernier, T.I. a sauvé un homme suicidaire.

Lors de son apparition sur CNN, le rappeur a été questionné sur le timing de ce sauvetage, si près de sa date d'audience.

"Je ne connaissais pas ce type. Je ne me suis pas réveillé le matin en me disant : «Hé, je vais trouver un moyen d'aller sauver la vie de quelqu'un pour pouvoir faire bonne figure vendredi.» Ce n'est pas quelque chose que j'aurais pu prévoir", a-t-il dit.

"Ma situation ne m'est jamais venue à l'esprit dans cette histoire. C'est juste quelque chose qui m'a touché."

Mais on dirait que le juge n'a pas été touché, lui.