• Share
  • Tweet
  • Share
Casey Affleck

Andreas Rentz/Getty Images

MISE À JOUR : les poursuivantes ont demandé à ce qu'il y ait un non-lieu avec préjudice le 4 octobre.
____________________________

Joaquin Phoenix est toujours là, mais les déboires juridiques de Casey Affleck se sont envolés.

Affleck, dont le documentaire sur l'incursion absurde de Phoenix dans le monde du hip-hop est sorti dans quelques salles début septembre aux États-Unis, a trouvé un accord pour deux procès pour harcèlement sexuel intentés contre lui par des femmes ayant travaillé sur le film.

Les détails financiers n'ont pas été dévoilés, mais les deux femmes obtiennent au moins la reconnaissance qu'elles méritaient.

Amanda White et Magdalena Gorka, qui ont toutes les deux dit qu'elles n'avaient pas le choix et ont dû donner leur démission sans jamais être payées, seront récompensées pour leur travail sur le film, White en tant que productrice et  Gorka comme cinématographe.

"Les conflits en rapport avec le film I'm Still Here ont été résolus à la satisfaction mutuelle des deux parties et un non-lieu sera prononcé", l'attaché de presse d'Affleck a déclaré, selon le Hollywood Reporter.

White a attaqué Affleck et sa société de production Flemmy Productions en juillet, avançant qu'elle a été traitée de manière vulgaire sur le tournage et qu'une fois, Affleck avait embauché des prostituées afin d'embêter White et Gorka. Elle demandait 2 millions de dollars en dommages, stipulant qu'elle n'a jamais été payée son salaire convenu de 50 000 dollars pour son travail sur le film.

Gorka a aussi attaqué une semaine plus tard, soutenant les propos de White et prétendant qu'Affleck, soûl, avait essayé de coucher avec elle lorsque l'équipe du film dormait dans l'appartement de quelqu'un lors de tournage à New York. Elle demandait 2,5 millions de dollars.

Les avocats d'Affleck ont déclaré que les procès étaient "ridicules et non fondés".

________

Joaquin Phoenix est retourné sur les lieux du crime Le Late Show With David Letterman — le 22 septembre. Revivez ce qui a rendu sa dernière visite si mémorable ici.