Kung Fu Panda

Paramount Pictures

En Chine, on ne se moque pas impunément d'un panda.

Un artiste chinois, qui a la particularité d'utiliser le panda, symbole national du pays, dans ses oeuvres, a porté plainte contre DreamWorks à cause du personnage de Po, le panda inepte interprété par Jack Black dans Kung Fu Panda.

Zhao Bandi, qui avait demandé le mois dernier le boycott du film, exige des excuses de la part du studio à cause de certains traits physiques du panda dans le film, notamment ses yeux verts et le fait que son père soit un canard.

Selon lui, la cour du quartier de Chaoyang à Pékin aurait accepté sa plainte.

Mais Bandi ne demande pas d'argent, il veut juste des excuses.

"Dessiner le panda avec des yeux verts est une conspiration", écrit l'artiste et styliste de mode d'une quarantaine d'années dans son blog.

"Un panda avec des yeux verts est mauvais. J'ai étudié la peinture à l'huile et on n'utiliserait jamais des yeux verts pour décrire un animal aussi bon. Je leur ai donc demandé d'ouvrir leurs archives et de m'expliquer comment ils en sont arrivés aux yeux verts."

"Ensuite, pourquoi le père du panda est-il un canard ? Beaucoup d'étrangers pensent que le panda n'est pas seulement le symbole de la Chine, mais aussi le symbole du peuple chinois. Faire du père du panda géant un canard est une insulte au peuple chinois. J'ai peur que dans quelques années, certains jeunes Chinois ne pensent que leur ancêtre est Donald Duck."

Bien que le film d'animation ait remporté un vif succès au box-office chinois depuis le 20 juin dernier, Bandi a réussi à retarder la sortie de Kung Fu Panda dans la province de Sichuan, qui a été ravagée par un tremblement de terre, après qu'il a envoyé une pétition à l'organisme d'Etat qui gère la radio, le cinéma et la télévision, pour exprimer sa préoccupation à l'égard des victimes.

Selon lui, Hollywood exploite la culture chinoise avec des films comme Kung Fu Panda ; DreamWorks a été cofondé par Steven Spielberg, qui a décidé de ne plus être le directeur artistique des Jeux olympiques de Pékin ; de même Sharon Stone est américaine et regardez ce qu'elle a trouvé à dire sur la possible cause du tremblement de terre en Chine !

"Kung Fu Panda vole les trésors de la Chine que sont le panda et le kung fu", écrit Shao dans VarietyAsiaOnline.com.

Mais même si Bandi a trouvé quelques échos favorables auprès de l'organisme chinois qui contrôle les médias, beaucoup de gens, qui risquent selon lui d'être corrompus par le film, ont trouvé qu'il devrait se détendre.

"C'est une perte de temps", pouvait-on lire sur un blog dans un message adressé au site web d'informations Xinhua. "C'est une sensibilité mal placée. L'héritage culturel chinois appartient au monde."

"Il a l'esprit trop étroit", a ajouté un fan de Kung Fu Panda. "Seuls les Chinois pourraient filmer ce qui est chinois ? C'est ridicule ! Est-ce que tout doit être une affaire de patriotisme ? C'est juste quelqu'un en colère. C'est un très bon film."

  • Share
  • Tweet
  • Share