• Share
  • Tweet
  • Share
Madonna, Guy Ritchie

BAUER-GRIFFIN.COM

Elle nie tout !

N'ayant jamais peur de la polémique, Madonna a tout nié en bloc dimanche, mettant fin aux rumeurs d'une liaison avec le joueur des Yankees, Alex Rodriguez, réfutant les allégations selon lesquelles elle l'aurait converti à la kabbale et niant toute intention de divorcer d'avec son mari de sept ans, Guy Ritchie.

"Mon mari et moi n'avons pas l'intention de divorcer. Je connais Alex Rodriguez par le biais de Guy Oseary, qui est notre manager à tous les deux. J'ai amené mes enfants à un match des Yankees. Je n'ai pas de relation amoureuse avec Alex Rodriguez. Je n'ai rien à voir avec les déboires de son mariage ou avec le chemin spirituel qu'il a choisi de suivre", a dit Madonna dans une déclaration au magazine People.

Plus tôt dans la semaine, son attachée de presse a aussi nié les rumeurs de rupture.

Samedi, la musicienne de 49 ans, son mari et leurs trois enfants, Lourdes (11 ans), Rocco (7 ans) et David (2 ans), ont été vus à une messe au centre kabbalistique de New York.

Entre-temps, l'ancien entraîneur et ami de la star de base-ball a dit au New York Post dimanche qu'A-Rod avait "subi un véritable lavage de cerveau" par la kabbale, qui, selon l'entraîneur, a contribué à l'échec du mariage de cinq ans de Rodriguez à son épouse Cynthia.

"Alex est perdu, Dieu le garde", a dit Dodd Romero, le parrain des deux filles de Rodriguez. "Je crois qu'il a été attiré par le côté obscur, et c'est un euphémisme. Il a subi un véritable lavage de cerveau."

Il a aussi dit que la star de base-ball n'écoutait que la musique de Madonna dans sa voiture et qu'il était "en transe" quand ses vidéoclips passaient au gymnase.

Dodd a passé du temps avec Cynthia à Paris la semaine dernière, où elle s'est réfugiée après avoir entendu la nouvelle de la rupture. Dodd a dit que couper les ponts avec A-Rod après que Cynthia a accouché de leur deuxième fille fin avril, avait été "l'une des choses les plus difficiles que j'aie jamais faites, car je le considère comme un frère."