Leonardo DiCaprio

Ash Knotek/Snappers/ZUMA Press

La meilleure défense n'est pas forcément l'attaque : il faut surtout avoir un bon avocat.

Leonardo DiCaprio a réglé à l'amiable son contentieux avec des voisins qui l'accusaient d'avoir fait construire un terrain de basket, dans le quartier d'Hollywood Hills, qui aurait destabilisé leur propriété.

Les détails du règlement à l'amiable n'ont pas été divulgués, mais des documents légaux du tribunal révèlent que la décision dépend de "conditions spécifiques".

Ronald et Joan Linclau devraient retirer officiellement leur plainte le 21 septembre prochain.

Le couple avait déposé une plainte et réclamé 250 000 dollars de réparations à l'encontre de DiCaprio et de son cousin, Robert Hrtica, l'administrateur de la propriété, en 2007, se plaignant d'intrusion dans leur propriété privée, de nuisances sonores et de négligences.

Selon les Linclau, quand DiCaprio et son cousin ont décidé d'installer un terrain de basket en 2004, la construction aurait ébranlé une pente adjacente à leur propriété et ainsi affaibli les fondations de leur piscine, ce qui mettait en péril leur maison, à cause d'un risque d'inondation. Des parties de leur terrain auraient aussi été creusées sans leur permission, et plusieurs plantes auraient été enlevées et DiCaprio aurait refusé d'arrêter les travaux, malgré leur demande.

En mars dernier, le juge a estimé que les Linclau avaient le droit de faire un procès, et que DiCaprio devrait sûrement payer, en déclarant que le couple avait de bonnes raisons d'exiger des réparations à l'acteur.

En avril dernier, DiCaprio avait déposé une plainte en retour à l'encontre des Linclau, et plusieurs entrepreneurs indépendants avaient porté plainte les uns contre les autres.

Le procès devait à l'origine avoir lieu le 21 juin dernier.

  • Share
  • Tweet
  • Share