Janet Jackson

AP Photo/Shizuo Kambayashi

Il y a des gens avec qui Janet Jackson ne veut pas chanter. Comme les Européens. Et son label de disque.

L'icône de la pop a annulé la partie européenne de sa fameuse tournée "Rock Witchu", reprochant à Island Def Jam Records de ne pas avoir fait suffisamment de promotion.

"J'essaie de trouver une façon de dire ça... Mais à vrai dire, ils ont arrêté toute la promotion de l'album, donc je ne crois pas que vous entendrez un seul autre single venant de cet album", a dit Jackson à SOHH.com.

Jackson continuera comme prévu la partie nord-américaine de sa tournée, qui est la première en sept ans, suite à la sortie de son nouvel album, Discipline.

Elle a aussi insisté sur le fait que l'annulation de la tournée et son mécontentement envers son label ne devaient pas être considérés comme un affront fait à ses fans.

"J'avais tant envie d'aller en Europe pour soutenir cet album... Mais c'est un travail d'équipe. Ce n'est pas quelque chose que je peux faire seule."

"Malheureusement, les choses sont ce qu'elles sont, à cause du différend entre mon label et moi."

Le label, quant à lui, fait tout ce qu'il peut pour se distancer de cette décision et du courroux qui en a résulté au sein de la "Rhythm Nation", disant que leur domaine, ce sont les albums, et non pas la promotion de tournée.

Non pas qu'ils aient mis le paquet sur l'album, puisque le premier single issu du nouvel album de Jackson, "Feedback", n'a atteint que la 39e place aux hit-parades. Depuis sa sortie en février, Discipline a vendu 392 000 exemplaires.

"Malheureusement, nous n'avons pas eu les résultats que nous espérions avec ce nouvel album", a dit un porte-parole d'Island Def Jam au magazine Billboard. "Mais nous respectons et soutenons Janet."

La tournée nord-américaine de Jackson démarre le 10 septembre à Vancouver.

  • Share
  • Tweet
  • Share