Akon, mugshot

Akon vient d'être démasqué.

Selon un reportage sur le site web thesmokinggun.com, le rappeur qui se fait passer pour un gangster et qui s’est vanté de son passé de mauvais garçon dans ses albums Trouble et Konvicted serait plutôt un raconteur de bobards qu’un vrai loubard.

Le site web a mené l’enquête pour vérifier la véracité des propos du rappeur, tenus pour la première fois durant la promotion de son premier album, Trouble, en 2004. Il prétendait alors avoir fait 4 ans et demi de prison en Géorgie pendant les années 90 en tant que "meneur d’une célèbre opération de vol de voitures", avoir été le propriétaire de plusieurs garages où les voitures volées étaient démantelées, puis vendues à la pièce, et avoir compté parmi ses clients "des célébrités et des revendeurs de drogue".

Selon The Smoking Gun, les résultats de l’enquête révèlent que le rappeur a simplement été arrêté en 1998 dans la banlieue d’Atlanta, au volant d’une BMW volée. Il s’est retrouvé en prison pendant 5 mois à l’issue desquels tous les chefs d’accusations contre lui furent retirés.


 

Alors qu’il devenait de plus en plus célèbre dans le monde du hip-hop, Akon a raconté que des sous-fifres de la mafia l’avaient vendu, qu’il avait failli écoper de 75 ans de prison et que bien qu’il ne pèse que 70 kilos, ça ne l’avait pas empêché de "se battre tous les jours pendant deux ans" et de se faire craindre par les autres détenus.

Il a fini par raconter ces histoires dans plusieurs de ses tubes, comme "Locked Up", ce qui l’a aidé à vendre des millions d’albums et lui a donné le genre de réputation de gars de la rue qu’avaient ses concurrents plus célèbres, comme 50 Cent, Snoop Dogg et les maîtres défunts Tupac Shakur et Notorious B.I.G.

Bien qu’Akon se soit fait arrêter six fois, une seule de ces arrestations était due à un crime de port d’arme pour lequel il a plaidé coupable et a été condamné à 3 ans de prison avec sursis.

Les autres arrestations, en dehors de la voiture volée, étaient dues à des exploits sans conséquences pour lesquels il n’a jamais réellement été incarcéré.

Akon a récemment étalé son C.V. bidon dans l’émission Rags to Riches, sur VH1, en affirmant qu’il était jadis un braqueur de voitures qui "arrachait littéralement les voitures à leurs propriétaires, ce qui les laissait traumatisés pendant des mois."

Bien que le rappeur célèbre et célébré, dont le vrai nom est Aliaune Badara Thiam, ait de toute évidence exagéré ses mauvaises actions passées, il a sa part de vrais problèmes à l’heure actuelle.

En décembre dernier, il a été arrêté et inculpé de harcèlement et de mise en danger d’un enfant à Fishkill, dans l’Etat de New York, lors d’un concert en juin 2007. Il aurait fait monter un adolescent sur scène, l’accusant de lui avoir lancé un pretzel, et l’aurait ensuite jeté, la tête la première, dans la foule de spectateurs.

Deux mois auparavant, Akon fut très critiqué pour avoir fait semblant de faire l’amour avec une fille de 14 ans qu’il avait fait monter sur scène lors d’un concert à Trinidad. Il s’est ensuite excusé, prétendant avoir ignoré qu’elle était mineure.

  • Share
  • Tweet
  • Share