Brandon Adams, Mugshot, Jeremy London

Palm Springs Police Department; Charley Gallay/WireImage

Le kidnappeur présumé de Jeremy London parle et comme on pouvait s'en douter, il nie les faits qui lui sont reprochés. Mais qui dit la vérité dans cette affaire ?

Au cours d'une interview en prison pour RadarOnline.com, Brandon Adams a déclaré n'avoir jamais kidnappé London. Il a prétendu au contraire que l'acteur était venu le voir et que les deux étaient partis faire une "virée sympa" sur ordre de London qui cherchait à obtenir des médicaments sur ordonnance, en particulier du Xanax et de l'Oxycontin.

"Il n'y avait pas d'arme. Il n'y a jamais eu de pipe", a déclaré Adams à Radar. "On s'est saoulés et je lui ai fourni de l'Ecstasy et du Xanax, on a fait une virée en voiture et on a fait la fête pendant des heures."

Pas si vite, a déclaré le porte-parole de London, Dominic Friesen, qui a rejeté en bloc la version du suspect.

Le porte-parole a déclaré que les allégations selon lesquelles l'acteur de Sept à la maison — qui a été arrêté pour possession de marijuana en 2004 et avait un problème de dépendance aux médicaments sur ordonnance — aurait fait une rechute étaient fausses et montraient qu'Adams était prêt à tout pour s'en sortir.

"Jeremy London a régulièrement passé tous les tests de dépistage surprise demandés par l'Etat de Californie et a prouvé avec succès sa sobriété", a déclaré son porte-parole. "Les dernières déclarations en prison de M. Adams ne sont que des mensonges fabriqués concernant la fameuse soirée. Il est prêt à tout pour éviter une condamnation à perpétuité et est prêt à dire n'importe quoi pour éviter de répondre des charges très lourdes qui pèsent contre lui."

La semaine dernière, London a rendu public sa mésaventure survenue le 10 juin, au cours de laquelle l'acteur de 37 ans aurait été menacé par deux hommes armés, alors qu'il était en train de changer un pneu crevé et aurait été contraint de conduire pendant 12 heures, tandis qu'on le forçait à fumer de la drogue et à distribuer de l'alcool dans une partie de la ville infestée de gangs.

Adams, 25 ans, a raconté sa version des faits qui l'ont conduit dans une prison de Palm Springs avec une caution à payer de 500 000 $. Il devait se présenter devant la cour en fin de semaine, mais son avocat a demandé une prolongation jusqu'au 15 juillet.

Il a déclaré que son oncle et lui traînaient à l'extérieur d'une épicerie 7-Eleven espérant que quelqu'un leur paie une bière lorsque London et sa femme, Melissa, sont passés devant eux avec un pneu crevé. Il ignorait que London était acteur mais a remarqué qu'il "agissait de façon étrange. . . qu'il faisait les cent pas, transpirait beaucoup et avait l'air inquiet. Sa femme avait aussi l'air paranoïaque".

C'est à ce moment-là qu'une voiture de police est passée, ce qui a eu pour conséquence de rendre "nerveux" Jeremy et Melissa ; qui, pour éviter les policiers, sont rentrés en courant dans le magasin.

D'après Adams, après le départ des policiers, la star et sa femme en ont fait autant. Adams et son oncle ont alors marché vers un arrêt de bus quand ils ont remarqué le couple en train de changer le pneu crevé de leur Ford Focus noire de location près d'une allée. Quand Adams a proposé son aide, c'est là que London lui a demandé de la drogue.

"Dès qu'on est montés dans la voiture, Jeremy nous a demandé si on pouvait lui trouver cinq Xanax et 5 Oxycontin", a ajouté Adams. "Melissa a également demandé du Xanax. Je lui ait dit que je pouvais lui en trouver, mais que je voulais qu'il me paie quelques bières. Il a accepté."

Melissa a demandé à Jeremy qu'il la raccompagne. Plus tard, en repensant au prétendu kidnapping, elle a déclaré que la police avait dit à la famille que les attaques à main armée où l'on vous force à consommer de la drogue étaient courantes dans ce quartier, ce que la police de Palm Springs a catégoriquement réfuté.

Après l'avoir déposée, Adams a déclaré que les hommes avaient conduit dans le quartier, "donnant des bières à mes amis. . . s'éclatant", avant que London ne s'énerve et n'exige des médicaments.

Après lui en avoir donné, le duo a fini chez le suspect en compagnie de sa femme et de ses six enfants.

"Je n'avais pas réussi à obtenir de Xanax ou d'Oxycontin à ce moment-là, mais j'ai fini par lui procurer trois Ecstasy et trois Xanax. il a avalé les six pilules d'un coup. Il planait complètement", s'est souvenu Adams.

Il a aussi rejeté la version de Melissa selon laquelle London s'est échappé avec l'aide d'un des compères d'Adams, déclarant qu'il l'avait déposé dans son quartier avant que l'acteur ne prenne une chambre d'hôtel.

La police de Palm Springs a établi des mandats de perquisition pour deux maisons de deux suspects non identifiés liés à Adams, mais cela n'a donné lieu à aucune autre arrestation.

Le frère jumeau de London, Jason, et sa mère, Debbie Nelson, ont apporté de l'eau au moulin d'Adams, en exprimant leur inquiétude à propos de Jeremy. Jason a décrit le kidnapping supposé comme "un appel au secours " et l'a invité à profiter de cette occasion pour "obtenir l'aide dont il a besoin".

________

Suivez @eonlineFR sur Twitter !

  • Share
  • Tweet
  • Share