• Share
  • Tweet
  • Share

Vous avez entendu parler du dernier coin tendance de la Louisiane, la "suite Prius" ?

C'est ainsi que la star de Vampire Diaries, Ian Somerhalder, appelle l'endroit où il vient de passer la nuit.

"C'est-à-dire ma voiture de location, dans laquelle j'ai dû dormir", a expliqué Ian. "Je n'ai pas pu trouver de chambre. Il y a tant de gens sur place, tentant de trouver une solution."

Il parle bien sûr du déversement de pétrole de BP, qui affecte une vaste région, qui comprend l'État natal d'Ian, la Louisiane, où il se trouve actuellement pour tenter d'aider. L'équipe d'E! News vient de discuter avec Ian en exclusivité...

Découvrez ci-dessus notre vidéo exclusive d'Ian en Louisiane.

Ian nous a dit qu'il espère que plus de gens s'impliqueront dans les efforts d'aide, surtout les gens à Hollywood.

"Venant du monde du showbiz, je suis vraiment choqué par le fait qu'Hollywood soit si peu impliqué", a admis l'acteur. "Je respecte beaucoup mes collègues, mais je suis déçu que personne ne vienne pour tenter d'aider à résoudre la situation. Un téléthon serait une bonne manière de collecter des fonds... Il faut organiser ça, pour vraiment faire comprendre à quel point la situation est désespérée ici."

"C'est catastrophique", ajoute Ian, alors qu'il observe les effets dévastateurs du déversement dans la région. "Je regarde cette nappe de pétrole. J'ai vu des pélicans mourir... Cet endroit va avoir besoin d'argent, c'est certain. Il va falloir de l'argent entre les bonnes mains pour replanter ces marais."

C'est le deuxième voyage d'Ian dans la région ces dernières semaines. Il vient de Covington, en Louisiane, et il travaille de très près avec la société protectrice des animaux St. Tammany, une association locale qui s'occupe des pélicans affectés par le déversement. Vous pouvez obtenir plus d'infos sur cette association ici, et sur Twitter.

Ian est retourné dans sa ville natale il y a quelques semaines pour filmer un spot de sensibilisation sur le déversement pétrolier et montrer comment il affecte la faune et la flore locales. Après avoir fini une tournée de presse à Monte-Carlo, il est revenu cette semaine pour voir ce qu'il pouvait faire pour aider.

"C'est dingue", a dit Ian. "Ça me brise le cœur... Regardez toutes ces plages. C'est un après-midi de juin, cette plage devrait être pleine de familles, d'enfants jouant, de papas sur la jetée à pêcher avec leurs copains. Mais il n'y a plus rien... Les choses dont on se souvient, le temps passé avec ses parents ou ses grands-parents, ses frères et sœurs, à pêcher et à apprendre l'écologie ici... Quand on vient d'ici, c'est vos racines, et vous êtes prêts à tout faire, à vous battre jusqu'au bout pour les protéger."