Gary Coleman

Jason Merritt/Getty Images

Au cas où deux bénéficiaires exclusifs ne suffiraient pas, pourquoi pas un troisième ?

Un autre testament de Gary Coleman a fait surface, qui aurait été rédigé en 2005, dans lequel l'acteur laisse tout à une certaine Anna Gray, dont le nom n'était encore jamais apparu comme étant une personne importante dans la vie de l'acteur jusqu'à maintenant.

L'agent de Coleman, Robert Malcolm, a dit à Entertainment Tonight, les premiers à obtenir une copie du testament en question, que Gray était une amie chère de la star d'Arnold et Willie, qui a même vécu dans la maison de Coleman à Los Angeles à un moment donné, avant de déménager dans l'Utah quand il a rencontré sa future femme, Shannon Price.

C'est Price qui devait être contente !

"Quand Shannon a emménagé avec lui, leur relation est devenue difficile, car Shanon n'aimait pas le fait qu'il y ait quelqu'un d'autre dans sa vie", a dit Malcolm, "et, bien sûr, il a écouté [Shannon] et Anna a dû partir."

Affirmant qu'elle avait divorcé d'avec Coleman, mais qu'ils étaient quand même concubins quand il est mort, Price a déposé une requête jeudi dernier demandant à être nommée administratrice de la succession de son ex, s'appuyant sur un document de 2007, la nommant comme seule bénéficiaire de ses biens.

Ce document écrit à la main était le codicille d'un testament de 1999 dans lequel son ami Dion Mial devait être exécuteur testamentaire, et tous ses biens connus étaient légués au "Trustee of the Millennium Edge Trust". Le codicille est devenu nul et non avenu quand Coleman et Price ont divorcé, selon l'avocat de Mial.

Ça va, vous suivez ?

Bref, dans le codicille de 2007, il léguait tous ses biens à Price, y compris son modèle réduit de train favori, mais le testament de 2005 dit que si Gray mourait avant lui, Coleman voulait que ses trains soient donnés à trois boutiques de trains en Californie.

Le document de 2005 ne parle ni de Price ni des parents de Coleman, qui ont renoncé à faire des poursuites judiciaires après l'apparition du testament de 1999, disant qu'ils voulaient respecter les souhaits de leur fils.

Et apparemment, ses souhaits n'étaient pas très clairs...

  • Share
  • Tweet
  • Share