Lindsay Lohan

David Tonnessen, PacificCoastNews.com

MISE À JOUR : Le mandat d'arrêt a été annulé après qu'un prêteur sur gages a versé 20 000 $ (soit 10% de la somme) pour permettre à Lindsay de rester en liberté.

_______________________________

La prochaine étape pour Lindsay Lohan pourrait bien être de rester éloignée des bars.

Deux jours après que le bracelet anti-alcool s'est mystérieusement allumé dimanche dernier suite à l'after-party des MTV Movie Awards, un juge a estimé que l'actrice avait violé sa liberté conditionnelle et a fait établir un nouveau mandat d'arrêt à son encontre.

"Je n'ai rien violé… du tout," a tweeté Lohan après avoir appris la nouvelle.

La juge de la cour supérieure de Beverly Hills, Marsha Revel, a également augmenté la caution de la starlette à hauteur de 200 000 $, alors qu'elle était jusqu'à présent de 100 000 $.

"A ce stade, la cour estime qu'elle a violé les conditions de sa mise en liberté conditionnelle", a déclaré Revel après une rencontre privée en référé entre elle, Mme le procureur Danette Meyers, et l'avocate de Lindsay Lohan, Shawn Chapman Holley.

Les deux avocats déclarent encore attendre le rapport complet pour connaître les conséquences liée à la supposée violation. Un bracelet anti-alcool, ou SCRAM en anglais, vérifie la consommation d'alcool toutes les 30 minutes en testant la transpiration de la personne qui le porte.

Et apparemment, la machine est assez sophistiquée pour savoir si le porteur du bracelet est en train de boire ou a été juste aspergé avec de l'alcool.

"On a pu voir [des preuves d'alcool aspergé dans le rapport] ; mais on peut facilement faire la différence", a déclaré à E! News la porte-parole de SCRAM, Kathleen Brown. "Une petite quantité d'alcool aspergée aurait créé une pointe brusque du taux d'alcoolémie beaucoup plus rapide que si quelqu'un consommait de l'alcool et se serait évaporée beaucoup plus rapidement aussi que le corps peut métaboliser l'alcool."

"Notre processus de confirmation inclut une évaluation qui assure qu'il n'y ait pas d'alerte à moins qu'il y ait bel et bien consommation d'alcool."

Bien que Lindsay Lohan ne se soit elle-même pas présentée devant la cour, quelques hélicoptères des médias avaient tout de même fait le déplacement, et plusieurs camions de la presse et une mêlée de photographes attendaient devant le tribunal.

Lindsay Lohan s'est retrouvée dans le pétrin quand quelqu'un au cours de la soirée MTV a remarqué une lumière rouge clignoter près de sa cheville, et ce malgré les bottes noires en daim qu'elle portait pour l'occasion.

Malgré une pluie de protestations sur Twitter pour indiquer qu'elle ne buvait pas, le juge a exigé qu'elle comparaisse à nouveau, après avoir découvert dans le rapport que quelque chose n'allait pas.

"Ça vient du bracelet lumineux que Johnny [un ami à la soirée] m'a mis. De plus, ils peuvent vérifier les tests d'alcoolémie que j'ai subis pendant mon contrôle qui remonte à HIER", a-t-elle écrit moins d'une heure après l'audience.

L'actrice de 23 ans n'a pas cessé de faire la fête malgré son bracelet SCRAM, depuis son retour du festival de Cannes Film le mois dernier.

Elle doit se présenter au tribunal le 6 juillet, où le juge devra déterminer si elle a violé ou non sa liberté conditionnelle en ne se présentant pas devant la cour lors de son séjour en France, prétextant avoir égaré son passeport.

Suivez @eonlineFR sur Twitter !

________

Découvrez comment Lindsay a dissimulé son bracelet SCRAM dimanche dernier dans notre galerie des MTV Movie Awards 2010.

  • Share
  • Tweet
  • Share