David Carradine

Bennett Raglin/Getty Images

Si David Carradine avait reçu "une aide suffisante" à Bangkok, peut-être ne serait-il pas mort.

C'est du moins ce que prétend sa veuve, Anne Carradine, dans une plainte déposée jeudi dernier à l'encontre de la société de production du film que son mari était en train de tourner en Thaïlande, quand il a été retrouvé mort dans sa chambre d'hôtel à Bangkok.

Il avait été retrouvé mort pendu et nu dans le placard de sa chambre, une corde attachée à son cou et à son appareil génital. La cause de sa mort a été établie comme une asphyxie par pendaison qui n'était pas un suicide selon les médecins légistes thaïlandais embauchés par la famille Carradine, qui a également demandé une seconde autopsie.

La procédure judiciaire d'Anne Carradine ne détaille pas comment l'acteur de Kill Bill de 72 ans est mort, et déclare que la perte de son "fidèle et aimant époux... continuera à causer une grande souffrance" à la plaignante.

Elle prétend que la société française de production MK2 n'a pas respecté ses obligations contractuelles envers David Carradine en ne lui fournissant pas "les meilleurs équipements" et "une aide suffisante", pendant qu'il était à Bangkok pour tourner Stretch.

MK2 aurait également, toujours selon le camp d'Anne Carradine, essayé de récolter la police d'assurance qui devait revenir à la famille de Carradine.

Elle demande des dommages et intérêts non spécifiés pour rupture de contrat et mort par négligence.

Aucun porte-parole de MK2 n'a pu être joint pour faire de commentaires.

Depuis la mort de David Carradine en juin dernier, les autorités thaïlandaises n'ont jamais publié d'informations supplémentaires concernant l'enquête dans ce décès tragique.

Suivez @eonlineFR sur Twitter !

________

Une autre légende vient de nous quitter récemment, découvrez l'article ici.

  • Share
  • Tweet
  • Share