Kristen Stewart

Francois-Xavier Lamperti/INFphoto.com

Contrairement aux suceurs de sang et autre loups-garous qu'elle rencontre dans ses films, Kristen Stewart est humaine.

C'est ce qui explique sa bourde prononcée il y a quelques jours, elle qui n'est généralement pas bavarde.

Mais il faut reconnaître que sa bonne éducation lui permet de voir ses erreurs. Même quand elles sont carrément énormes. Mais qu'a-t-elle pu bien dire de si choquant ?

Alors qu'elle philosophait au cours de son interview pour le Elle anglais dont elle fait la couverture ce mois-ci, on a demandé à Kristen Stewart de décrire ce qu'elle ressentait par rapport à l'intrusion des paparazzis dans sa vie privée. Elle a répondu :

"Vous ne voyez pas les caméras tout près de mon visage et les questions très importunes qu'on me pose, ou les gens qui sont prêts à tout, qui crient et se moquent de moi juste pour provoquer une réaction."

"Les photos sont si… J'ai l'impression de regarder quelqu'un se faire violer. Très souvent, je n'arrive pas à gérer la situation. C'est la merde. Je ne pensais pas que ma vie serait un jour ainsi."

Si vous avez choisi la deuxième phrase comme la phrase choc, qui a mis dans tous ses états son attaché de presse, eh bien, vous avez gagné !

Bien sûr, toutes les stars souffrent de diarrhée verbale à un moment ou à un autre, et Kristen a été assez intelligente pour s'excuser très rapidement, mais non sans avoir déclenché un tollé général.

Les groupes de soutien aux victimes de viols ont été les plus virulents. L'ironie veut que Kristen Stewart défende depuis longtemps ces victimes, ayant filmé des campagnes pour RAINN, the Rape Abuse and Incest National Network, and SOC, Security on Campus, ces dernières années.

"C'était clairement une énorme erreur", a-t-elle déclaré au magazine People à propos du caractère choquant de sa bourde. "Et je suis profondément désolée des mots que j'ai utilisés."

"J'ai déjà fait des remarques stupides par le passé, et j'ai toujours fini par me dire : «Peu importe. Ils peuvent penser ce qu'ils veulent.»"

Et même si elle partage encore ce sentiment, Kristen a déclaré qu'elle aurait aimé avoir utilisé des termes moins incendiaires et moins insensibles pour expliquer sa situation désespérée.

"«Violentée» aurait été un meilleur choix de mot pour expliquer le sentiment", a-t-elle ajouté.

Bien sûr, le fait que Stewart ait par le passé soutenu des groupes de défense des victimes de viols n'a rendu la bourde que plus dommageable pour l'actrice.

"Les gens qui pensent que je suis insensible au sujet me dégoûte", a-t-elle déclaré. "J'ai fait une grosse erreur."

C'est vrai. Mais elle s'est aussi énormément excusée. Ça a son importance, non ?

C'est ce que pense RAINN.

"Nous sommes heureux des excuses sincères prononcées par Kristen Stewart à propos de ses commentaires", a dit Katherine Hull, la porte-parole de RAINN, dans une déclaration. "RAINN espère continuer à travailler avec Kristen pour éveiller les consciences et s'assurer que toutes les victimes reçoivent toute l'attention qu'elles méritent par le biais de notre hotline contre les agressions sexuelles (NSAH)."

  • Share
  • Tweet
  • Share