• Share
  • Tweet
  • Share
Roman Polanski

Alessandra Benedetti / Getty Images

Désolés, Kirstie Alley. On dirait que la brigade Libérez Roman Polanski a gagné. Enfin, peut-être...

Le tribunal suisse a accepté une caution de 4,5 millions de dollars de la part du réalisateur, qui lui permettrait de quitter la prison de Zurich pour la résidence surveillée (avec dispositif électronique) dans son chalet suisse.

Naturellement, les autorités suisses n'aiment pas l'idée de libérer leur prisonnier-star, vu son historique de fuite. Les deux premières requêtes de ses avocats avaient été rejetées.

Mais cette fois, le juste prix fut proposé. Le ministre de la Justice a dit qu'il ne ferait pas appel de la décision de caution ; et le réalisateur de 72 ans du Pianiste restera derrière les barreaux quelques jours de plus avant d'être libéré.

Une fois libéré, il sera sous surveillance alors que les officiels continuent de débattre sur la possibilité de l'extrader jusqu'en Californie pour faire face à son inculpation de détournement de mineure.