• Share
  • Tweet
  • Share
Wesley Snipes

Johnny Nunez/Getty Images

Ne pas payer ses impôts pendant cinq ans ? On peut comprendre. Mais écoper de trois ans de prison à cause de ça ? C'est excessif. Du moins, c'est ce que pense l'équipe de cracks de Wesley Snipes qui défend l'acteur.

Les avocats de l'acteur de Blade, qui a essayé d'être plus malin que l'Oncle Sam, ont fait appel de la décision de la cour d'emprisonner Wesley Snipes, jugeant la sentence "excessive" et estimant que son procès pour évasion fiscale, qui s'est achevé en février dernier, aurait dû se tenir à New York et non en Floride.

Peu importe que les documents montrent que l'acteur de 47 ans vivait dans les deux états ou que son équipe d'avocats avait tout le temps qu'a duré le procès pour demander à ce que ce dernier soit déplacé.

"Le droit à avoir un procès dans un lieu approprié fait partie intégrante du droit à un procès avec un jury", a déclaré Peter Goldberger, l'avocat de Snipes, lors de l'audience. Snipes n'était d'ailleurs pas présent ce jour-là, ayant payé une caution d'un million de dollars quand il a fait appel de la sentence. (A ne pas confondre avec son appel perdu concernant sa condamnation.)

Le ministère public a refusé la requête de Goldberger, déclarant que tout plainte concernant le lieu où le procès avait eu lieu ne pourrait excuser les fautes commises par Snipes.

"Wesley Snipes a reçu un procès et une condamnation équitables", a déclaré l'assistante du procureur, Patricia Barksdale. "Ses nombreux appels ne rendent pas pour autant cette condamnation moins valable."

Snipes a été condamné en Avril 2008, après qu'un jury a estimé que l'acteur n'avait pas déclaré 13,8 millions de dollars gagnés entre 1999 et 2004.

La 11e cour d'appel n'a pas encore rendu sa décision concernant l'appel de l'acteur.