Jude Law

Nat Jag/Getty Images

Récapitulons ce qui s'est passé.

Vous êtes étudiante en première année à l'université de New York. Les fenêtres de votre dortoir surplombent les magnifiques balcons d'un immeuble d'habitation très chic mitoyen. Vous les regardez fréquemment et longtemps, en essayant de vous remémorer l'époque où vous n'aviez pas à cohabiter avec une parfaite étrangère dans un appartement de la taille d'un placard.

Un beau matin, vous entendez que Jude Law vient à New York pour jouer Hamlet à Broadway. Et voilà que peu de temps après, vous le découvrez en train de faire du yoga sur un de ces balcons. Il vous fait rêver, alors vous le regardez régulièrement.

Jusqu'à ce qu'il s'en aperçoive. Aïe !

Le beau Jude fait ce que tout homme qui n'a toujours pas rencontré son bébé illégitime ferait : il balance des oranges sur vos fenêtres.

L'histoire est incroyable mais vraie. Du moins, d'après des étudiantes de l'université en question et le New York Post.

Bien sûr, ces étudiantes admettent qu'elles l'appelaient en hurlant, le saluaient de la main et prenaient des photos, mais le fait de lancer des oranges n'est pas vraiment une marque de bon voisinage.