• Share
  • Tweet
  • Share
Robert Smith, Amy Winehouse, Paul McCartney

AP Photo/ Yui Mok, Kevin Mazur Getty Images, Lester Cohen/ Getty Images No Expiration

C'est comme un déjà-vu pour Amy Winehouse.

Un an et demi après avoir été interdite de séjour aux Etats-Unis pour assister aux Grammys, à cause d'une affaire de drogue, les autorités américaines refusent désormais d'accorder à la chanteuse de "Rehab" un permis de travail pour faire une représentation au festival Coachella le mois prochain, citant son arrestation pour agression de la semaine dernière.

Son porte-parole a dit que Winehouse ne pourrait pas assister au méga-festival à Indio en Californie, à cause de "ses problèmes légaux actuels".

"[Ses] affaires légales ne seront pas résolues à temps pour qu'elle puisse assister au festival", a dit son attaché de presse, Chris Goodman.

Cela signifie que Winehouse ne fera plus partie d'une équipe de choc qui comprend Paul McCartney, the Cure, the Killers, Leonard Cohen, My Bloody Valentine et Conor Oberst, entre autres.

La décision des autorités est un sacré coup dur pour Winehouse, qui essaie de gérer ses nombreux problèmes personnels et de se concentrer sur sa carrière.

Les derniers ennuis de Winehouse datent de septembre, au End of Summer Ball à Londres. Selon la police, la diva aurait pété un plomb quand un fan a voulu prendre sa photo.

La chanteuse de 25 ans a été citée à comparaître le 17 mars au tribunal d'instance de Westminster, pour faire face à une inculpation d'agression.

Elle commence à connaître la chanson.

En avril dernier, la police lui avait donné un avertissement, après qu'elle avait giflé un homme, un incident pour lequel elle s'est plus tard excusée, après s'être rendue volontairement à la police, qui l'a mise en garde à vue jusqu'au lendemain. On ignore si cette transgression affectera l'affaire actuelle.

Winehouse a déjà été interdite de séjour aux Etats-Unis juste avant les Grammys de l'an dernier, quand elle avait été arrêtée en Norvège pour possession de marijuana. Le temps que ses avocats parviennent à convaincre les autorités de l'immigration américaine de changer d'avis, il était trop tard et la chanteuse a fini par chanter en direct via satellite, et par gagner cinq trophées, y compris celui de l'Album de l'Année.

Jusque-là, Winehouse était encore listée comme artiste au programme sur le site Internet de Coachella.