• Share
  • Tweet
  • Share
Watchmen

Warner Bros

C'est l'histoire d'un crime énigmatique ! Il y a des super-héros dont vous n'avez jamais entendu parler ! C'est carrément profond et métaphysique à donf ! C'est un film historique des années 80, avec Richard Nixon et un géant bleu tout nu !

L'adaptation de la bande dessinée Watchmen - Les Gardiens vient de sortir dans l'excitation générale, même si vous n'en savez rien du tout. Ne vous inquiétez pas. On a interviewé les acteurs et le réalisateur Zack Snyder pour qu'ils décodent l'épopée d'antihéros, et nous avons retenu cinq choses essentielles :

1. Les Gardiens est la BD préférée des fanas de BD : vous voulez passer pour un expert de la BD ? Parlez des Gardiens. N'importe qui peut parler des X-Men, mais les vrais experts sont obsédés par la série de 1986 d'Alan Moore et Dave Gibbons sur comment des hommes masqués très tordus et des femmes en justaucorps seraient vraiment.

2. Le Chevalier Noir, c'était de la petite bière : il ne s'agit pas d'une farce dans laquelle on casse la figure aux méchants. Les Gardiens traite de questions sur le rôle des super-héros et la façon dont lutter contre le crime ébranle le psyché. Un peu comme Le Chevalier Noir, mais en un peu plus noir encore... "Vous acceptez que Batman puisse se balader dans le monde réel et qu'un méchant puisse s'habiller en clown", a dit Snyder à E! News. "Les Gardiens remet tout ça en question. Il est temps de remettre en question ces idées", a-t-il dit, "et de réexaminer — sans sourire ni clin d'œil — ce que signifie vraiment cette p***** de mythologie."

3. Denny Duquette est un vrai fumier : Izzy, n'accepte jamais d'épouser Le Comédien, joué par l'acteur de Grey's Anatomy, Jeffrey Dean Morgan.  C'est peut-être un des héros, mais c'est un mauvais. Sérieusement. "Je pourrais perdre quelques fans de Grey's Anatomy", nous a dit Morgan, "mais je récupérerai quelques fans des Gardiens, alors c'est un échange équitable."

4. Vous connaissez ces personnages, mais en fait non : Les Gardiens n'a pas de Christian Bale, Heath Ledger, ni même un Wolverine ou Spidey. Il y a des héros qui vous seront familiers, mais avec des noms comme Le Hibou, Rorschach, Moloch le Mystique et Le Spectre soyeux, qui n'est autre que Malin Akerman en collants jaunes. "Je ne sais pas si quiconque ici est un fétichiste du latex", a dit Akerman (que vous avez peut-être vue dans la série Entourage). "Moi pas, après ce film."

5. Le pénis bleu géant est un faux : Le Dr Manhattan (Billy Crudup) est le seul héros du film avec de vrais super-pouvoirs, c'est une force énergétique qui ressemble à un grand mec baraqué. Il est trop occupé à analyser les particules pour mettre un pantalon, mais ne vous mettez pas dans tous vos états. "J'aime autant être nu devant les gens que les autres", nous a dit Crudup. "Mais non, ils ont insisté pour que je reste habillé, et ils ont fait tout le travail en postproduction."