• Share
  • Tweet
  • Share
Bruce Willis, Live Free or Die Hard

20th Century Fox

Quand on regarde les films de Bruce Willis on sait qu'il vaut mieux ne pas se frotter à lui. Eh bien, dans la vie, c'est la même chose.

Concrétisant la menace qu'il avait proférée, l'acteur de Piège de Cristal contre-attaque en justice une société de production qui lui fait un procès parce qu'il aurait abandonné le tournage d'un film qu'il était censé réaliser à l'automne dernier.

La plainte, déposée au tribunal de Los Angeles, accuse les producteurs  Moshe Diamant, Mark Damon et leur société Foresight Unlimited de fraude pour avoir menti et affirmé qu'ils avaient le financement du film 3 Stories About Joan quand, selon Bruce Willis, l'argent n'était toujours pas là quand les caméras ont commencé à tourner.

Foresight Unlimited a intenté un procès à l'acteur et cherche 4 millions de dollars de dommages et intérêts et prétend que Bruce Willis les a mis dans la panade en abandonnant une production de 20 millions de dollars sans explication le 29 septembre dernier.

L'avocat et l'attaché de presse de Bruce Willis ont chacun de leur côté anéanti les producteurs, affirmant qu'ils n'ont jamais payé les 196 000 $ qu'ils lui devaient, et qu'ils n'ont jamais payé l'équipe de tournage.

Bruce Willis demande des dommages et intérêts dissuasifs pour fraude et rupture de contrat parmi d'autres allégations en plus de dommages compensatoires d'un montant de 8,75 millions de dollars.

Personne n'a pu être joint du côté de Foresight Unlimited.